En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Lettre du 11/10/2013 au Monde du Droit selon Capitant

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Lettre au Monde du Droit selon Capitant

(11 octobre 2013)


Le Monde du Droit selon Capitant 

le 11 octobre 2013

Messieurs,


Je vous remercie de votre courriel et apprécie cette initiative visant à développer la culture juridique française.


Un des éléments constitutifs de celle-ci -- ou plutôt la condition de sa pérennité -- est la défense et la promotion de notre langue : car accepter que des pans entiers du droit applicable dans notre pays se conçoivent et se rédigent de plus en plus systématiquement dans une langue étrangère, toujours la même, c'est se résigner à devenir un pays de seconde zone notamment dans le domaine du droit dans lequel la forme, et avant tout la langue, conditionne le fond. En clair, accepter l'hégémonie de la langue de la "Common Law", voire s'en faire le propagateur, c'est se résigner au recul de la pensée juridique française et même y contribuer.


Aussi vous saurai-je gré de bien vouloir remplacer sans tarder l'incongru, irritant et conformiste "Newsletter" qui colonise si fâcheusement la première page de votre revue par un terme français tel que " Lettre d'info", "Infolettre", "Gazette", "Revue", "Annales", "Cahier", "Bulletin " ou encore toute autre expression que nos cousins québécois savent généralement mieux créer que nous autres. Il est d'ailleurs permis de douter qu'Henri Capitant eût goûté cette association entre son nom et ce terme anglo-étatsunien dont la présence promeut l'idée que l'information et la pensée ne peuvent être respectables sans être habillées d'oripeaux anglophones.

Bien à vous


F.G.
juriste international
Conseil & formation en propriété intellectuelle


Date de création : 14/10/2013 - 17:04
Dernière modification : 14/10/2013 - 17:11
Catégorie : -

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net