En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

à la Ministre de la Francophonie (French Tech) (2/2014)

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Courriel à Yamina Benguigui, Ministre déléguée à la Francophonie
au sujet de "
French Tech" (février 2014)

_____________________________________________________________________________

De : Albert Salon
Envoyé : samedi 1 février 2014 12:13
À : 'Yamina.Benguigui@diplomatie.gouv.fr' ; 'Dominique.Renaux@diplomatie.gouv.fr' ; 'Boris.Faure@diplomatie.gouv.fr' ; 'Aquilino.Morelle@elysee.fr' ; 'Paul-Jean.Ortiz@elysee.fr'

Objet : à Mme Benguigui : Quelle fierté francophone dans "la French Tech"

Madame la Ministre chargée de la Francophonie

Devant ce nouveau choc de "La French tech", pilotée, et inaugurée officiellement par votre collègue ministre Mme Fleur Pellerin, nos associations se demandent si les institutions publiques souhaitent réellement suivre les instructions qui sont contenues dans la circulaire d’avril 2013 (en pleine affaire Fioraso…) du Premier Ministre sur la langue française, et que la rue de Valois s’emploie à faire appliquer.

S'il n'est pas trop tard pour réagir - est-il jamais trop tard pour retrouver la légalité ?..., pouvons-nous vous prier de saisir les organisateurs de cette "French tech" inspirée par un "French touch" de fantaisie, afin qu'ils reviennent au français ?

Les responsables ne devraient pas être arrêtés par une prétendue impossibilité à la fois :

- de traduire "French" ;

- de se priver de l'anté-position "so british" ;

- et de faire court.

Les solutions ne manquent pas.

(Je cite la tirade des nez) "Par exemple, tenez" :

"FRANCE-TECH"

Le mot France est aussi anglais, donc compris par le monde entier ; il est anté-posé ; et mon tout est plus court !...

"Un espoir si doux me serait-il permis ?"

Bien cordialement.

Albert Salon.

*à l’image de "France 24", "France-Télévision", "France-Tourisme", compréhensibles par le plus obtus des non-francophones.

On voit bien ici qu’il s’agit bien moins de se faire comprendre du grand nombre que de montrer que nous sommes vassaux de l’empire et bons petits élèves fiers de l’être.

 


Date de création : 03/02/2014 - 18:16
Dernière modification : 03/02/2014 - 18:17
Catégorie : -

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net