En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Citations

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Désiré Nisard : L'image la plus exacte de l'esprit français est la langue française elle-même.

Rivarol : Le langage est la peinture de nos idées.


Jules Michelet : L'histoire de France commence avec la langue française. - La langue est le signe principal d’une nationalité.

Albert Camus : Ma patrie, c'est la langue française.

Charles De Gaulle : [...] le snobisme anglo-saxon de la bourgeoisie française est quelque chose de terrifiant. [...] Il y a chez nous toute une bande de lascars qui ont la vocation de la servilité. Ils sont faits pour faire des courbettes aux autres. Et ils se croient capables, de ce seul fait, de diriger le pays. (cité par Alain Peyrefitte dans C’était De Gaulle, Fayard, page 389)
 
Umberto Eco : "La langue de l'Europe, c'est la traduction."

Serge Gainsbourg : "La chanson française ne doit pas être à la remorque de l’Amérique, il faut prendre des thèmes modernes, chanter le béton, les tracteurs, le téléphone, l’ascenseur, pas seulement raconter, surtout quand on a dix-huit ans, qu’on s’aime, qu’on s’est quittés. Dans la vie moderne, il y a tout un langage à inventer." dans l'émission Discorama le 16 juin 1963

Abd al Malik : "Mon patrimoine, c'est Brel, Gainsbourg, Reggiani, Nougaro, le premier à avoir su faire swinguer la langue de Molière."  dans Le Journal du Dimanche du 2 novembre 2008

Régis Debray : "La langue est la substance même d'une nation et si la politique, c'est la mise en ordre du chaos, cela ne peut se faire qu'avec des mots..." dans Le Journal du Dimanche du 4 avril 2010

"Comme chez nous, les adeptes du grand vent cosmopolite habillent de ce beau nom la culture nationale des États-Unis, qu'en bons provinciaux d'empire ils confondent avec le monde même" dans Loués soient nos seigneurs (1996)

Nimrod, écrivain, poète et essayiste tchadien : "La langue française est la seule langue par laquelle je peux lire le monde et me lire moi même. C'est mon passeport" au micro de RFI - 10 avril 2011

Alexis Jenni, "La France est l'usage du français. La langue est la nature où nous grandissons; elle est le sang que l'on transmet et qui nous nourrit. Nous baignons dans la langue, et quelqu'un a chié dedans." dans L'art français de la guerre [Prix Goncourt 2011], Gallimard 2011, page 197.

Jean-François Dehecq, PDG de Sanofi-Aventis : À une question sur la langue officielle de son groupe : "Ce n’est sûrement pas l’anglais. Une multinationale est une entreprise dans laquelle chacun peut parler sa langue. Dans une réunion, c’est du cerveau des gens dont on a besoin. Si vous les obligez à parler anglais, les Anglo-saxons arrivent avec 100% de leurs capacités, les gens qui parlent très bien, avec 50%, et la majorité, avec 10%. A vouloir tous être Anglo-saxons, il ne faut pas s’étonner que ce soient les Anglo-saxons qui gagnent." ,  dans L’Expansion - 28/10/2004

Frédéric Mistral : "Qu’un peuple tombe en esclavage s’il tient sa langue, il possède la clef qui de ses chaînes le délivrera !"

François Mitterrand : "Dans cette guerre à mort, ce qui est en cause, c’est l’identité culturelle de nos nations"


Date de création : 19/01/2009 - 10:12
Dernière modification : 04/01/2014 - 18:01
Catégorie : - Autres textes

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Nouveautés du site

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net