En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Villers-Cotterêts confirmé le 20 mars dans son destin de château de la Francophonie

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Le "Plaisir" de François 1er à Villers-Cotterêts a été confirmé solennellement le 20 mars dans son destin très prochain de château de la Francophonie.

villers-cotterets.jpg

La façade du château de Villers-Cotterêts (Aisne), joyau de la Renaissance, désormais muré aux deux tiers.

Pour Stéphane Bern, nommé chargé de mission le 16/09/2017 pour la sauvegarde du patrimoine en danger :
"restaurer le château de Villers-Cotterêts est une urgence absolue"

L’annonce présidentielle du 16 septembre 2017 de sa restauration et de son affectation à la Francophonie trouve sa traduction – logique pour le haut lieu de l’ordonnance d’août 1539, puis d’éclatant rayonnement au Grand siècle (Princesse palatine…) - dans le plan concret pour le français d'Emmanuel Macron : "un projet où, public, privé, État et collectivités se mettent ensemble autour de la langue française pour créer un espace de découverte de "toutes les cultures francophones", un lieu de documentation, de chercheurs, de travail, de création, d'écriture, de spectacles, de débat pour le public et de résidences pour les créateurs : artistes, chercheurs, entrepreneurs, institutionnels…".

De quoi réjouir beaucoup de personnes et d’institutions. En premier lieu notre association ALF qui avait lancé dès le 9 octobre 2001, du balcon visible sur la photo ci-dessus, le projet ambitieux d’Institut international de la Francophonie, avec les mêmes objectifs qui sont repris aujourd’hui, et qui, depuis lors, n’avait jamais cessé de le promouvoir, et de chercher des mécènes en mesure de compenser l’aboulie et l’impécuniosité de l’État pour cette bâtisse de 23 000 m² au remarquable potentiel. Pour réunir les sommes considérables nécessaires à la restauration, à l’aménagement des lieux, et à l’installation du projet, nous associatifs étions allés jusqu’à aborder – en vain - le Qatar, alors bien en cour, et entré en 2012, presque par effraction, dans l’Organisation de la Francophonie (OIF). Aujourd’hui, les Émirats arabes unis, déjà membres de l’OIF, mieux en cour et moins sulfureux que l’autre émirat, ne pourraient-ils être abordés par le gouvernement français ?

 villers-cotterets2.jpg

Le projet – entre 100 et 200 millions d’euros - vient d’être validé. Mais les études de diagnostic ont déjà été commandées à Olivier Weets, architecte en chef des monuments historiques, par le responsable, le Centre des Monuments nationaux (CMN) dirigé par M. Philippe Belaval. Les travaux de restauration porteront d’abord sur le bâtiment central au riche décor, afin de le rouvrir à la visite. L’étude concernant la rénovation des dépendances a, été confiée à l’architecte Jean Michel Wilmotte.

L’ouverture du site est pour l’instant prévue pour 2022. Albert SALON.

Mots-clés associés

Date de création : 27/03/2018 - 16:28
Catégorie : - Prises de positions - Éditoriaux

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net