En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Être et parler français (PM Coûteaux)

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Etre-et-parler-francais.jpgÊtre et parler français
par Paul-Marie Coûteaux (2006) [Perrin]

Être et parler français par Paul-Marie Coûteaux (2006) [Perrin]

C'est peu de dire que les Français ont perdu l'idée, les repères, et le sens même de la France. France à deux ou plusieurs vitesses, fractures sociales, évanescence de la légitimité politique, crise du cadre culturel et, non moins, de la prétendue réponse multiculturelle face à la mondialisation/américanisation du monde, violences communautaristes. A toutes ces questions, il ne reste qu'une seule réponse : la langue française, le dernier talisman. Obsédée par elle-même, la France ne peut se retrouver aujourd'hui que par et dans le français.
Par la langue, les Français ont encore un lien avec une histoire, avec une unité nationale ; par elle, sa diffusion internationale et la francophonie, ils ont encore une voix audible dans le monde.
Aujourd'hui la question du français est sur toutes les lèvres : exception culturelle, apprentissage de la lecture, enseignement des langues, refondation de l'école et du corpus classique, respect de la langue dans l'entreprise, capacité à nommer les choses et à dire le monde... Mais personne ne l'envisage dans sa dimension centrale : c'est l'être français tout entier qui tient aujourd'hui à la langue. Tel est le défi qu'a relevé Paul-Marie Coûteaux : penser la langue globalement, c'est-à-dire en politique.
Paul-Marie Coûteaux, un des fondateurs d'Avenir de la Langue Française, ancien député européen, a notamment publié De Gaulle philosophe, Un petit séjour en France et Ne laissons pas mourir la France !

[Ce livre fait un point très complet des atteintes à notre langue dans tous les domaines et la démission des élites qui les accompagne aussi bien en France même, qu'au sein de l'Union Européenne et dans le monde. Il ouvre la voie d'une nouvelle résistance. MAR]

Date de création : 05/05/2009 - 14:05
Dernière modification : 16/11/2009 - 17:46
Catégorie : - Langue Française - Ouvrages de référence

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)
 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net