En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Travail

Travail

Avenir de la Langue Française s’associe également aux syndicats pour faire respecter le droit à travailler en français en France. Quelques exemples :

- En 1997 : action contentieuse avec la CFDT au sein de Droit de Comprendre, contre Rank Xerox, pour obligations abusives de la langue anglaise au sein de l’entreprise.

- En 2003, ALF de concert avec le SNPL (Syndicat national des pilotes de ligne), l’association Courrier Sud, et Défense de la langue française, a intenté en action directe un procès à Air France, qui impose à son personnel navigant des instructions rédigées uniquement en anglais.

• 2 mars 2006 : GEMS condamnée en appel par la cour d'appel de Versailles à 580 000 euros, à l’initiative de salariés du groupe soutenus par ALF. Cette société à été en outre, mise en demeure de traduire sous astreinte les affichages des programmes informatiques, les documents relatifs à la formation du personnel, à l’hygiène et à la sécurité et les documents relatifs aux produits que la société fabrique.

- En 2007 : création d’un Collectif  pour le droit de travailler en français en France, composé de syndicats et d’associations. Une conférence de presse s’est tenue en février à son initiative et a connu un succès certain, de nombreux médias français et étrangers ayant été présents, et ayant publié nombre d'articles et d'entretiens en écho aux propos tenus.

- En 2008 : campagne de dénonciation des ministères du Travail et de la Santé qui n’imposent pas encore la traduction de logiciels et notices d’emploi en anglais tant dans nos grandes entreprises même publiques, que dans nos hôpitaux publics, alors que l’incompréhension ainsi entraînée a pu contribuer aux décès et à l’énorme scandale des irradiés d’Épinal et d’ailleurs.
Le "tout-à-l’anglais" tue !

- En 2009 : pour soutenir les salariés et leurs syndicats face aux grandes entreprises qui imposent l’anglais à leurs cadres et techniciens, une Conférence de presse internationale, avec des représentants de syndicats et associations venant de Berlin, de Québec, de Rome, Milan… a été organisée par les syndicats et ALF à l’Assemblée Nationale, sous la présidence du député Jacques Myard. Un "Comité du 9 mars" international a été constitué à cette occasion,dont la présidence a été confiée au Secrétaire général d’un syndicat italien, et le siège fixé à Rome.

1er octobre 2010 : la Cour d'Appel de Paris a condamné la société Air France. Le syndicat Alter (pilotes et personnel d’Air France) estimant que la société Air France mettait à disposition du personnel des documents non conformes aux exigences légales [documents techniques en anglais uniquement]. Ce syndicat a demandé officiellement l’aide d’ALF pour faire échec, au Parlement, au dépôt par un sénateur mû par Air France, d’un "cavalier législatif" tendant à effacer l’effet du jugement de la Cour en légalisant l’emploi de l’anglais par les compagnies aériennes françaises. ALF a agi aussitôt auprès de nombreux sénateurs, et de quelques institutions compétentes.

Une action de veille concernant les offres d’emploi publiées dans la presse est également menée.

Date de création : 10/07/2009 - 21:54
Dernière modification : 29/03/2011 - 15:53
Catégorie : - Actions - Travail & sociétés

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Nouveautés du site

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net