En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Francophonie

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Francophonie

Avenir de la Langue Française
depuis sa création suit de très près tout ce qui touche à la Francophonie et à son organisation internationale. L'association demandait dès son appel fondateur paru le 11 juillet 1992 dans le Monde : "l'introduction du principe de la participation de la France à la construction d'une communauté francophone internationale, construction non moins nécessaire que celle de l'Europe."

A cette fin, ALF a mené de nombreuses campagnes, notamment à chaque révision constitutionnelle depuis 1992 auprès des parlementaires afin d'obtenir cette inscription de la Francophonie dans la Constitution. Ce qui sera obtenu le 21 juillet 2008.

En 2006 : démarches auprès des autorités de la Francophonie française et de l’OIF pour empêcher que Bernard Kouchner, candidat à la direction de l’OMS, ne se targue du soutien des pays de la Francophonie, alors qu’il déclare obsolète notre langue et notre lutte. L’un des chapitres de son livre  "Deux ou trois choses que je sais de nous" est intitulé, par provocation : "L’anglais, avenir de la francophonie ?"

En 2006 encore : lancement d'un grand Appel à la France, à tous les Francophones pour une action mondiale pour le français et la Francophonie. Il a été signé par 60 associations, françaises et de pays de la Francophonie, et 200 personnalités (dont Boutros Boutros-Ghali, Claude Hagège, Nicolas Dupont-Aignan, le Général Gallois, Charles-Philippe d’Orléans, huit anciens ministres français et de nombreux parlementaires de tous bords politiques.

2010 : Nos liens avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se sont bien maintenus . Nous avons obtenu d‘elle des assurances verbales sur l’accès des associations à des facilités de secrétariat et de réunions au sein de la Maison de la Francophonie qui doit ouvrir ses portes au printemps 2011 à Paris au 19 avenue Bosquet.

du 22 au 24 octobre 2010 ALF a été présente au XIIIème sommet de la Francophonie de Montreux (grâce au Carrefour des acteurs sociaux qui a accepté de partager son comptoir au Village de la Francophonie). Les quatre membres d'ALF qui se trouvaient - à leurs frais - à Montreux, ont pu prendre d’utiles contacts et distribuer nos dépliants et documents, notamment nos propositions de politique pour la langue française et la Francophonie.

Drapeau de la Francophonie : ALF et plusieurs associations ont mené ensemble une campagne pour que ce drapeau quasi occulté soit mieux montré et promu par les pouvoirs publics français, en pendant nécessaire au drapeau européen qui est, lui, montré jusque dans les moindres écoles maternelles et centres sociaux de quartier. Nous avons obtenu de mairies de la Région parisienne qu’elles le mettent à leurs frontons, à quelques occasions au moins. Début modeste, mais début.



Date de création : 10/07/2009 - 22:25
Dernière modification : 29/03/2011 - 15:56
Catégorie : - Actions - Francophonie et International

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)
 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net