En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

au Ministre enseignt sup.[DdC] (conventions & épreuves en anglais)(11/2007)

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Lettre à Valérie Pécresse, Ministre de l’enseignement supérieur
et de la recherche au sujet d'arrêtés illégaux prévoyant
des conventions et des épreuves en anglais (20 novembre 2007)
 
Cette lettre est envoyée par le Droit de Comprendre association dont Avenir de la Langue Française est membre, afin d'ester en justice pour faire  respecter la législation linguistique. Elle y retrouve notamment l'Association pour la sauvegarde et l'expansion de la langue française (ASSELAF), Défense de la langue française (DLF) et le Cercle littéraire Étienne Cattin (CLEC).
_______________________________________________________________________________
Le Droit de Comprendre
34 bis rue de Picpus
75012 Paris

Le Vice-Président
Nos réf. : MD07173
Madame Valérie Pécresse
Ministre de l’enseignement supérieur
et de la recherche
1 rue Descartes
75005 Paris
 
Paris, le 20 novembre 2007

Madame la Ministre,

Notre association, crée en 1958, a pour objet la défense et la promotion de la langue française. Elle est agréée sans discontinuité depuis 1995 au titre de la loi du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française. Nous constatons que deux textes récents, relevant de votre compétence, contreviennent à cette loi.

Il s’agit, d’une part, d’un arrêté du 6 janvier 2005 relatif à la cotutelle internationale de thèse, publié au BOEN du 13 janvier 2005, p. 553, qui dispose dans son article 8 :

"La langue dans laquelle est rédigée la thèse est définie par la convention conclue entre les établissements contractants. Lorsque cette langue n’est pas le français, la rédaction est complétée par un résumé substantiel en langue française."

Il s’agit, d’autre part, de l’arrêté du 22 décembre 2006 relatif aux modalités d’organisation des épreuves du diplôme supérieur de comptabilité et de gestion, publié le 29 décembre 2006, p. 19841 du Journal Officiel de la République Française, qui précise, au sujet de l’épreuve n°6 :
"épreuve orale d’économie se déroulant partiellement en anglais."

Ces deux arrêtés sont contraires aux dispositions de la loi du 4 août 1994 qui, en son article 11 – 1, alinéa 1, stipule :

"La langue de l’enseignement, des examens et des concours, ainsi que des thèses et mémoires dans les établissements publics et privés d’enseignement est le français, sauf exceptions justifiées par les nécessités de l’enseignement des langues et cultures régionales ou étrangères ou lorsque les enseignants sont des professeurs associés ou invités étrangers."

Nous vous prions donc de bien vouloir faire annuler les dispositions illégales mentionnées ci-dessus.

Veuillez agréer, Madame le Ministre, l’expression de notre haute considération.

Marceau Déchamps,
Vice-président


Date de création : 12/11/2010 - 19:42
Dernière modification : 25/03/2011 - 19:41
Catégorie : -

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net