En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Vos armes pour défendre notre langue

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Vos armes pour défendre notre langue

1) Votre bulletin de vote : dès maintenant, en vue des élections présidentielle et législative de 2012, écrivez à vos parlementaires (en envoyant copies de vos lettres à vos journaux) pour leur dire que vous serez plus enclins à voter pour eux s’ils s’engagent par écrit :
- à renforcer (contre les médias et la publicité) et faire appliquer la Loi Toubon de 1994 sur la langue française ;
- à repousser toute proposition ou projet de loi qui tendrait à l’abroger ou à en réduire la portée, notamment par la permission d’imposer l’anglais comme langue d’enseignement aux Français eux-mêmes, notamment dans nos universités et grandes écoles ;
- à s’opposer à toute mesure législative ou réglementaire tendant à introduire l’anglais obligatoire dès le plus jeune âge dans nos écoles, afin de remplacer à terme le français par l’anglais et vassaliser ainsi davantage la France à l’empire anglo-saxon ;

2) La sensibilisation de vos enfants et petits-enfants, et de vos proches, à une expression de qualité en français très correct ; c’est votre tâche primordiale, irremplaçable de transmission ;

3) Vos interventions polies mais fermes auprès des enseignants de vos enfants et petites enfants, afin qu’ils respectent pleinement l’une de leurs tâches essentielles : transmettre une bonne langue française, et fassent lire, apprécier, aimer, apprendre, des textes de la littérature française ;

4) Vos interventions sans faiblesse (coups de téléphones, billets de lecteurs et auditeurs, articles complets) auprès de tous médias à votre portée en faveur du respect par eux de notre langue et de son illustration par des œuvres en français au lieu de trop de chansons, textes, slogans, publicités, en anglais, franglais, globish ou sabir ; sachez que le nombre de ces protestations impressionne toujours et peut faire modifier sensiblement les comportements ;

5) Vos interventions personnelles pressantes – et celles de vos proches que vous aurez motivés et mus – auprès des boutiques et grandes surfaces qui se font les valets de notre alignement en croyant vous séduire par des enseignes, des publicités, des modes d’emploi et notices d’entretien, des factures et bons de caisse, des "fonds sonores" (souvent très sonores !...) en anglais ou franglais ; la menace de ne plus acheter chez eux et d’entraîner vos proches par votre exemple peut faire réfléchir ; remplissez le relevé de faits que nous vous prions de nous adresser par courrier à : Avenir de la langue française, 34bis, rue de Picpus 75012 Paris ou par courriel  : avenirlf@laposte.net , afin de nous mettre en mesure de saisir les officiers ministériels habilités pour déclencher des actions contentieuses devant les juridictions compétentes et permettre à ALF de se porter partie civile.

6) Votre participation active aux manifestations publiques – notamment aux prochaines grandes marches – en faveur de notre langue et de la Francophonie, et contre la trahison de nos clercs, à laquelle des ministères et hauts fonctionnaires s’associent malheureusement trop souvent, en contradiction flagrante avec les excellents discours de M. le Président de la République.

7) Votre adhésion et votre cotisation à l’Association Avenir de la langue française, 34 bis, rue de Picpus, 75012 Paris, tél : 01 43 40 16 51 et votre action constante pour sensibiliser vos proches et amis à l’action - très dynamique – de cette association, et les amener à y adhérer et militer. Vous disposez en soutien de notre riche site www.avenir-langue-francaise.fr et de notre bulletin que vous pouvez vous procurer au secrétariat.

Albert Salon
président d'ALF, ancien ambassadeur


Date de création : 27/03/2011 - 17:40
Dernière modification : 27/03/2011 - 17:49
Catégorie : ALF - Notre association - Qui sommes nous?

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net