En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Hommage à Philippe Rossillon (5/12/2012)

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.avenir-langue-francaise.fr/data/fr-articles.xml

Les acteurs de la Francophonie, en célébrant Philippe Rossillon, un des pères de ses institutions, ont ravivé le combat pour le français

Réunis le 5 décembre 2012 au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), grâce à son Secrétaire Général M. Abdou Diouf, et à son Administrateur général Clément Duhaime, les compagnons survivants – presque tous présents -, les héritiers, les émules, de Philippe Rossillon, et les plus jeunes animateurs de nombreuses associations nouvelles de France, du Québec et d'ailleurs – 75 personnes au total, ont resserré leurs liens pour repousser les attaques subies par le français, de l'extérieur comme de l'intérieur de leurs pays.

Jusqu'à sa disparition le 6 septembre 1997, Philippe Rossillon fut à la fois un Richelieu, un Bonaparte et un Surcouf pour la langue française et la Francophonie. Il fut à l’origine de la création de la plupart des institutions actuelles de promotion du français et de la Francophonie organisée. Créées aussi bien sous le Général de Gaulle et Pompidou que sous François Mitterrand et Michel Rocard, en complicité active entre Québécois, Acadiens, Wallons, Valdôtains, Romands et Jurassiens, Marocains, Tunisiens, Sénégalais de Senghor, Nigériens d'Hamani Diori, Ivoiriens d'Houphouët Boigny, Cambodgiens de Norodom Sihanouk..., et Français de tous horizons.

Presque tous les compagnons de Philippe Rossillon, les survivants de l’épopée, depuis Patrie et Progrès dans les années 50-60 jusqu’à Avenir de la langue française en 1992 et Droit de Comprendre en 1995, étaient là. Les anciens ministres et parlementaires MM. Charbonnel, Fayolle, Godfrain, Legendre, les Ambassadeurs Dorin et Réthoré, les Anfrol, Bécµe, Broquet, Davet, Fantapié, Griesmar, Guillou, Haouat, Lecherbonnier, Maugey, Milloz, Noguez, North, Popov, Saint Robert, Teboul, Zumbiehl, et bien d'autres hautes et fort intéressantes personnalités françaises étaient là, ainsi que plusieurs responsables et membres d’Avenir de la langue française, organisatrice...

Et trois éminents acteurs, chefs de mouvements, venus spécialement du Québec (Denis Vaugeois), de Wallonie (Paul-Henry Gendebien), du canton du Jura (Pierre-André Comte).

Nous avons pu souligner la nécessité de bénéficier maintenant, ensemble, de l'onde de choc créée par l’inspirateur, de bien réanimer tous ses réseaux, de résister tous ensemble avec force, dans son esprit, y compris par l'un des moyens adoptés : la campagne "Communes de France pour la langue française". Les documents de cette campagne ont été distribués. Ils peuvent être fournis sur demande au siège d’Avenir de la Langue Française, 34 bis rue de Picpus
tél : 01 43 40 16 51, courriel : avenirlf@laposte.net

Ces documents, les DVD réalisés en séance avec les précieux témoignages et professions de foi recueillis par Alain Olmi, et ceux que les participants au colloque nous confient, nous fournissent la matière d'un ouvrage à publier par l’internet et un éditeur, sur Philippe Rossillon, et sur l'inspiration et les orientations de notre programme de Résistance.

Albert Salon


Date de création : 16/12/2012 - 14:45
Dernière modification : 16/01/2014 - 12:13
Catégorie : -

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net