Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)
ALF
Cadre institutionnel
Et encore...
 ↑  
Traduisons le franglais...
 ↑  
Réseaux sociaux
La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  
Lettres de protestation
 ↑  
Nouvelles
nouvelles2/pepy-enders.jpgGuillaume Pépy et Tom Enders Carpette anglaise 2013 - par MAR le 15/12/2013 - 21:14

Des transports en Carpettes… anglaises
Guillaume Pépy (SNCF) Carpette anglaise 2013
Tom Ender (EADS) prix spécial à titre étranger 

les versions en allemand et en espagnol suivent la version française

Guillaume Pépy, président de la SNCF, distingué pour ses éminents mérites en dévotion anglophone par le jury de l’académie de la Carpette anglaise (1), présidé par Philippe de Saint Robert, réuni à la brasserie Lipp à Paris, a reçu le prix 2013 de la Carpette anglaise. Après les Smiles, les TGV Family, et autres médiocrités linguistiques, voici que la SNCF tente de nous faire ingurgiter de l’anglais, en proposant des cours de langue anglaise uniquement, dans ses trains champenois par l’intermédiaire de l’organisme SpeakWrite ; après le trop fameux sandwich SNCF voici la bouillie anglaise !

Seconde cerise amère sur le pudding indigeste de l’anglofolie, pour Tom Enders, président exécutif d’EADS et grand organisateur de la politique linguistique du tout en anglais dans son groupe, qui a trouvé (dis)grâce aux yeux du jury.

L’Académie a tenu à lui décerner son prix spécial à titre étranger (2) pour avoir annoncé, en anglais seulement, à tous les salariés allemands, espagnols et français de la branche "défense et espace", un vaste plan de licenciements par une vidéo... elle-même sous-titrée en anglais. Major Tom, a été retenu après un vote serré (8 voix contre 4) l’opposant à son concurrent en abandon linguistique Joachim Gauck, président de la République fédérale d'Allemagne qui a appelé les peuples d’Europe à adopter l’anglais comme langue de communication !

Que déshonneur leur soit rendu !

A lire également sur le site de TV5Monde

--------------------------------------------------------------------------------

1 La Carpette anglaise, prix d’indignité civique, est attribué à un membre des "élites françaises" qui s’est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l’anglo-américain en France au détriment de la langue française.

Le jury est composé de représentants du monde littéraire, syndical et associatif [Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf), Avenir de la langue française (ALF), Cercle des écrivains cheminots (CLEC), Défense de la langue française (DLF), association (COURRIEL) et Le Droit de comprendre (DDC)]. En juin 2013, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur, a reçu une Carpette anglaise, à titre exceptionnel, pour son obstination à faire de l'anglais une langue de l'enseignement supérieur en... France.

2 Le prix spécial à titre étranger est attribué à un membre de la nomenklatura européenne ou internationale, pour sa contribution servile à la propagation de la langue anglaise.

Anne Cublier, Hervé Bourges, Paul-Marie Coûteaux, Benoît Duteurtre, Yves Frémion et Dominique Noguez, sont membres de cette académie.

Contact : Marc Favre d’Échallens, secrétaire de l’académie de la Carpette anglaise.

Courriel : parlerfranc@aol.com

Académie de la Carpette anglaise, chez Le Droit de Comprendre, 34 bis rue de Picpus, 75012 Paris


PRESSEMITTEILUNG

Verleihung der Jahrespreise 2013 der "Académie de la Carpette anglaise" (1)

Verkehrsmittel auf fliegenden englischen Gebetsteppichen

Guillaume Pépy,

Generaldirektor der SNCF (fz. Bahn), wird als eminenter französischer. Anbeter des Englischen ausgezeichnet. Preisgekrönt von der’ Pariser "Académie de la Carpette anglaise" (1), in ihrer jährlichen Sitzung vom 12. Dezember unter dem Vorsitz des Schriftstellers Philippe de Saint Robert, in der berühmten Pariser Brasserie Lipp.

Nach den Smiles, TGV Family, und sonstigem Sprachmüll, versucht nun die SNCF ihren Fahrgästen durch die Champagnegegend English beizubringen. Sprachkurse bietet sie an, nur in Englisch, durch das Institut SpeakWrite.

Auf den berüchtigten "sandwich SNCF" folgt nun die englische Brühe !

Thomas "Tom" Enders

bekommt als Ausländer den Sonderpreis : prix spécial à titre étranger(2).

Als treibende Kraft des "mit Volldampf ins Englische" in seiner Organisation hat sich der Generaldirektor des EADS das Sonderlob der Jury zugezogen.

Unter anderem hat er nämlich in Frankreich dem Personal, das heisst den deutschen, französischen und spanischen Arbeitnehmern der Abteilung "Verteidigung und Raumfahrt", einen umfangreichen, drastischen Entlassungsplan nur in englischer Sprache angekündigt.

Gekürt wurde allerdings Major Tom nicht einstimmig : mit 8 Stimmen gegen 4 zugunsten eines beachtlichen Wetteiferers in Sachen Sprachverzicht.

Kein anderer als der Bundespräsident Joachim Gauck war nämlich am 22. Februar 2013 auf den Plan getreten. In seiner Rede (nicht “an die deutsche Nation”, sondern) an alle europäischen Völker hat er ihnen vorgeschlagen, ja nahegelegt, in allen wichtigen, seriösen, gemeinsamen Bereichen des Lebens, zum Englischen überzutreten, wobei sie selbstverstänlich ihre jeweiligen Muttersprachen "mit deren ganzer Poesie" weiterhin im heimatlichen Rahmen benutzen dürfen !

Unehre denen, denen Unehre gebührt !


1 La Carpette anglaise : (von : "Teppich", "(Tür)Matte" und, im bildlichen Sinne, abschätzig : "Kriecher") Preis der zivilen Unwürdigkeit. Er wird jedes Jahr einem Prominenten verliehen, der sich hartnäckig dafür eingesetzt hat, die Vorherrschaft des Englischen in Frankreich, und die Herabstufung des Französichen zu bewirken.

Die Mitglieder der Akademie - und der Jury der Preise - sind Vetreter literarischer, gewerkschaftlicher und Vereins=Kreise [Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf), Avenir de la langue française (ALF), Cercle des écrivains cheminots (CLEC), Défense de la langue française (DLF), association (COURRIEL) et Le Droit de comprendre (DDC)].

In einer Sondersitzung im Juni 2013 erhielt Geneviève Fioraso, Ministerin für Hochschulwesen und Forschung, einen SonderCarpettepreis, fûr den verbissenen Willen mit dem sie versuchte, das Englische zur offiziellen Sprache des Unterrichts an den französichen Hochschulen zu machen.

2 Le prix spécial à titre étranger wird Mitgliedern der europäischen und internationalen Nomenklatura und Schickeria für ihren wertvollen Beitrag zur Verbreitung der englischen Sprache verliehen.

Anne Cublier, Hervé Bourges, Paul-Marie Coûteaux, Benoît Duteurtre, Yves Frémion et Dominique Noguez, sind Mitglieder der Akademie.

Contact : Marc Favre d’Échallens, Secrétaire de l’Académie de la Carpette anglaise chez Le Droit de Comprendre, 34 bis rue de Picpus, 75012 Paris ; courriel : parlerfranc@aol.com

De transportes sobre Felpudos... ingleses

El jurado de la Academia del Felpudo inglés (1), presidido por Philippe de Saint Robert, reunido en la brasserie Lipp de Paris, ha otorgado el premio 2013 del Felpudo inglés al presidente de la SNCF (Sociedad Nacional de Ferrocarriles franceses), Guillaume Pépy, por sus eminentes méritos en materia de devoción anglófona. Después de los ! los Smiles, los TGV Family y otras mediocridades lingüísticas, he aquí que la SNCF intenta hacernos tragar inglés en la mayor parte de sus trenes proponiendo cursos de inglés -únicamente-, con la ayuda de la empresa SpeakWrite ; Así, tras el demasiado famoso sandwich SNCF ¡he aquí la papilla inglesa !

Segunda cereza amarga sobre el indigesto pudding de la 'anglolocura', para el presidente ejecutivo de EADS, Tom Enders, gran organizador en el consorcio aeronáutico europeo de la política lingüística del 'todo en inglés', que ha encontrado (des)gracia a los ojos del jurado.

La Academia ha querido otorgarle su premio especial a título extranjero (2) por haber anunciado, en inglés solamente, a todos los asalariados, alemanes, españoles y franceses, del departamento "defensa y espacio", un vasto plan de despidos utilizando un vídeo, él mismo subtitulado en inglés. Major Tom fue elegido en una ajustada votación de 8 votos contra 4 frente a su más inmediato adversario en abandono linguístico, el presidente de la república federal alemana, Joachim Gauck, por su llamamiento a los pueblos de Europa para que adopten el inglés como idioma de comunicación.

¡ Que se les rindan deshonores !

--------------------------------------------------------------------------------

1 El Felpudo inglés, premio de indignidad cívica, se atribuye a un miembro de las "élites francesas" que se distinguió particularmente por su encarnizamiento en la promoción de la dominación angloamericana en Francia, en detrimento de la lengua francesa.

El jurado está compuesto de representantes del mundo literario, sindical y asociativo [Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf), Avenir de la langue française (ALF), Cercle des écrivains cheminots (CLEC), Défense de la langue française (DLF), association (COURRIEL) et Le Droit de comprendre (DDC)].

En junio de 2013, la ministra de la Educación Superior, Geneviève Fioraso, recibió un Felpudo inglés a título excepcional, por su obstinación en convertir el inglés en un idioma de la enseñanza superior en... Francia.

2 El premio especial a título extranjero se atribuye a un miembro de la nomenklatura europea o internacional por su servil contribución a la propagación de la lengua inglesa.

Anne Cublier, Marie Treps, Hervé Bourges, Paul-Marie Coûteaux, Benoît Duteurtre, Yves Frémion et Dominique Noguez, sont membres de cette Académie.

Contacto : Marc Favre d’Échallens, secretario de la Academia del Felpudo inglés.

parlerfranc@aol.com

Académie de la Carpette anglaise, chez Le Droit de Comprendre, 34 bis rue de Picpus, 75012 Paris


Rechercher
Rechercher
D'autres le disent aussi !
2009-2012

LesObservateurs Franglais, ce fléau contemporain

L. Leylekian – Chr. Boghos Do you speak européen?

Michèle Delaunay Le français est une langue africaine

France catholique Langue française malmenée

TV5 Monde Anglais au travail : abus dangereux

Agoravox Épinal : enfin le procès du tout-anglais ?

Sud Ouest : Le shopping, c'est en anglais

Rue 89 : Targeter, value, input : la novlangue d’HEC

Journal de Montréal "Ils sont crazy ces Français !"

Bruno Dewaele (La Voix du Nord) "Langue de la République ?"

A.Fr.Av : Langue française et anglicisation, sujets tabous !

Claude Hagège (L'Express) : Imposer sa langue, c'est imposer sa pensée

A.Fr.Av : Nicolas Sarkozy veut faire de la France un pays bilingue

Xavier Combe (France Culture) Comment résister à l'invasion du globish ?

Impératif français Anglais intensif au primaire: appel à la mobilisation citoyenne

Dominique Gallet (Marianne2) Langues : le tout anglais recule partout sauf à Paris

Figaro Écoles d'ingénieurs : la France séduit l'étranger

Marc Favre d'Échallens (Échos) : La souveraineté ne se partage pas : monnaie, langue, État

F. Taillandier(L'Humanité) La langue française doit faire des progrès

Benoît Duteurtre (Marianne) 5 ans de sarkozysme ont massacré le réseau culturel français

Le maire de Québec contre le tout-anglais à Paris

Marianne2 : Quand un général français préconise l'anglais

Chr. Lings : La résistance de la langue française face à l’hégémonie anglo-saxonne

Les Échos : Le FMI victime de son prisme anglo-saxon

Le Devoir : Québec doit s'activer pour protéger la langue

Nouvel Observateur : Les artistes français aiment-ils leur langue maternelle ?

AFRAV : Pour un patriotisme linguistique, plutôt qu'industriel

L'Humanité : La langue de la République est celle de notre liberté de pensée

Le Post : Alerte ! nos élites veulent faire disparaître la langue française !

Hélène Decommer Discri-mination ordinaire dans l'évaluation de la recherche

Krokodilo Un Comité stratégique des langues ?

Marianne Prosélytisme

François Cérésa Les couillons du franglais

Manuel de Dieguez Le naufrage linguistique de l’Europe

Claude Truchot L’enseignement supérieur en anglais véhiculaire

Rue 89 Le haut-le-cœur d'un Québécois face à l'anglicisation de la France

Benoît Duteurte (Marianne) Queer en VO à l'université

Jacques Julliard (Nouv. Obs) La princesse assassinée

Pascal Priestley (TV5 Monde) L'Europe en anglais

Bernard Cerquiglini (Cercle Les Échos) Le français, l’anglais et les autres

Le Temps (Genève) Non à l’aliénation linguistique du "business English"

Observatoire européen du plurilinguisme Mainstream, modèle économique ou hégémonie culturelle

Alain Juppé Confusion intellectuelle

Claude Hagège Une langue créative et universelle

François Taillandier L'avenir s'écrit aussi en français

Marianne La réponse de Jack Dion à Frédéric Martel

Marianne Michel Barnier et son "single market act"

Jean Quatremer
Responsabilité de nos élites dans la déroute de la langue française à Bruxelles

Bernard Gensane L’aliénation linguistique

Agoravox Comment les journalistes propagent clichés et endoctrinement en faveur de l’anglais

Voltaire République Voies de la déculturation à la française

JL Cuisiniez Hégémonie linguistique : pourquoi il faut résister

Enc. Francophonie Fatigue linguistique de la France

Aujourd'hui la Chine Télés chinoises interdites d'abréviations anglophones

Robert Charlebois (Figaro) Coup de gueule !

J. Quatremer (Libération) L'Union dont "l'espéranto" est l'anglais

Nicolas Dupont-Aignan Vive la Francophonie !

Claude Hagège : Identité nationale et langue française

Marianne : En Allemagne, le tribunal passe à l'english

La Provence : Le français file-t-il à l'anglaise pour satisfaire les touristes

Barroso, escroc linguistique !

Le Post : Le ridicule pour tuer les anglicismes

Yves Montenay (Le Monde) : Dieu est multilingue

Le Conseil Constitutionnel : pour le multilinguisme

Pr Chesney : Conséquences de l’anglais en économie et en gestion à l’Université

République ! : France Info carpette anglaise ?

Dolores Blanco Rodas : 10 bonnes raisons d'apprendre le français

JP Raffarin : Coup de gueule à Bruxelles

OEP : Faut-il parler anglais pour être européen ?

Le Monde A Bruxelles, le français file à l'anglaise

Agoravox (patrickk) Identité nationale : le vrai problème= l’américanisation

Michel Mourlet Perdre sa langue, c’est perdre son âme

P. Kaplanian Voici relancé le débat sur l’identité nationale !

CFE-CGC Il faut respecter l'identité nationale

Jacques Attali Le génie du français

Marianne Ces enfants et ces jeunes gavés de "globish"

Agoravox : Pour une autre politique des langues : celle de la liberté

Les Échos : Citroën "switche" sa com' sur le mode franglais

OEP : Le tout anglais ne désarme pas à Bruxelles

Michel Serres : Le français doit pourvoir tout dire

Correcteurs du Monde : Soirée colonisée à l'Aquaboulevard


lafauteadiderot.net : La place de la langue française au travail et dans la cité

Courriel : Association pour défendre la langue française

Bruno Dewaele (La Voix du Nord) "De carpette en tapis"

Alex Türk Quelle langue parler au sein des instances européennes ? (Le Figaro)

Le Monde Correction (V. Maurus)

Bernard Cassen Chantons en anglais !

Robert Solé (Le Monde)
By train

Noway Faut-il parler anglais pour être citoyen européen ?

Claude Hagège répond aux internautes de L'Express.fr

Philippe Herlin  : La langue française n’est pas ringarde, même en finance !

L'Alliance Francophone : pour le visa francophone

Satmag :
Neotion = all in english !

du Québec : Le calvaire d'un francophone en France

Robert Solé (Le Monde) French Republic

Abdou Diouf : Revendiquer la langue française

Francis Marmande (Le Monde) : Lourdés en anglais

Bloc-notes de Raoul d'Andrésy

 ↑  
Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net