En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/presse.gifNouvelles de Février 2015 (3) - le 24/02/2015 - 10:25 par MAR

Langue française : Nouvelles de Février 2015 (3)

Lettre à Laurent Fabius, au sujet de son intervention en anglais lors d'une réunion sur l'Ukraine organisée à Paris (24/2) (lien)
La Nouvelle République : Loches abandonne le grotesque "I Loches you"
(24/2)  (lien)
Marianne : Régis Debray et "Cette classe dirigeante qui a honte de sa langue et de son lieu de naissance"
(22/2)  (ci-dessous et lien)


Régis Debray (article paru dans Marianne le 13 février) (lien) Ce remords inconsolable aiguise son mépris pour ceux qui ont aujourd'hui pris la place des modèles qu'il n'a pas su aimer à temps. Cette "classe dirigeante qui a honte de sa langue et de son lieu de naissance : c'est ringard, franchouillard, mois". Qui a abandonné "les pierres d'angle que furent les idées de nation, de peuple et d'État », lesquelles « se retrouvent à présent de couleur bleu Marine". Ces politiques "incultes" - des "symptômes interchangeables" - qui n'ont plus pour programme que les "tribus" et les "chiffres". Il se venge d'avoir côtoyé Attali à l'Élysée, de ne plus voir dans le Manuel Valls "pro-business" qu'un "Texan empêché".

[...]

Comme les situationnistes qu'il a tant brocardés, Debray se raccroche à ce qu'il peut sauver du désastre : l'amour de la langue française dont il est un des derniers grands stylistes. Il prend plaisir à dissimuler sa rage dans des tournures magnifiques et subtiles dont il se doute bien qu'elles ne seront pas toujours comprises par ces trentenaires oscillants entre « Candy Crush » et Nabilla, qui "prennent de Gaulle pour un aéroport et profitent d'un 8 mai férié sans savoir pourquoi".

[...]


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net