En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

La Ville de Paris continue à ramper
devant l'anglo-américain

En témoigne le nom donné à l'exposition autour du Vélib : "I Vélib’, I Can Fly" qui aura lieu (nous citons) : "du 2 avril au 16 mai, Paris Rendez-Vous, le concept store (sic !) de l’Hôtel de Ville.(http://blog.velib.paris.fr/ivelibicanfly/). Après Bertrand Delanoë très en pointe dans l'anglicisation, aujourd'hui Anne Hidalgo reprend le flambeau avec sans doute comme objectif de faire de Paris une sous-préfecture États-unienne. Nous relayons ici la campagne portée par une association amie l'Afrav. MAR

A ajouter : un site 100% in ingliche pour un concours destiné aux "start-ups" où les candidats doivent s'inscrire in ingliche : Paris rampe, Paris rampe, Paris rampe vraiment (sur un air connu...)


"I velib' I can fly"! Peut-être avez-vous vu cette publicité à Paris ?

Afin de lutter contre cette énième attaque méprisante pour notre langue, nous vous proposons d'aller coller un autocollant de protestation sous ce slogan en anglais partout où il apparaît à Paris, comme nous l'avons fait à Nîmes contre le "We are the Bridge" de la société publique du Pont-du-Gard (http ://youtu.be/rRSAMetCBsA).

Les affichettes autocollantes sont signées de l'Afrav, mais nous pouvons les imprimer - au cas où vous seriez intéressés d'aller en coller, et si vous le désirez -, du nom de votre association ou de votre organisme, ou des deux noms, ou sans aucun nom, c'est vous qui décidez.

Lettre ouverte à Mme Hidalgo, maire de Paris

Madame Anne HIDALGO, maire de Paris

(anne.hidalgo@paris.fr),

Au vu de l’affiche en anglais "I Vélib I can fly" sur un abri d’autobus parisien - voir la photo ci-jointe  -,  une affiche, qui plus est, signée « Mairie de Paris »,  je me demande si nous sommes encore en France, dans notre capitale ? http://blog.velib.paris.fr/ivelibicanfly/

 … et tout ça après une semaine dite « de la francophonie » où Mme Hidalgo a reçu TV5Monde à l'Hôtel de ville de Paris pour vanter les valeurs que véhicule la langue française !

Ah quoi bon ?

Pourquoi ce slogan Aïl Vélibe, Aïl Canne Flaille ?

Ce slogan ne démontre-t-il pas, s’il en était encore besoin malheureusement, que l’invasion anglo-américaine est pire que jamais ? Et il est atterrant de constater que la mairie de Paris y participe aussi activement…

En outre, l’affiche est hors la loi, puisque non conforme aux articles 3 et 4 de la loi 94-665 du 4 août 1994, relative à l’emploi de la langue française (dite parfois « Loi Toubon »).

Aussi aimerais-je savoir ce que vous envisagez de fairerapidement et très concrètement pour que cette communication « Vélib » ne reste pas dans l’illégalité ?

Etc.

(Suite et dossier complet sur : http://www.francophonie-avenir.com/fr-Info-breves/96-Lettres-a-Mme-Hidalgo-maire-de-Paris)

Réagir

Comme pour l'affaire de l'affichage illicite du Pont-du-Gard à Nîmes (affaire "We are the Bridge"), nous avons l'impression avec Mme Hidalgo et Cie, que la défense et la promotion de notre langue sont le cadet des soucis de nos dirigeants.

Ces gens-là ont l'air de participer à des évènements plus pour se faire voir que pour défendre une cause, plus pour gérer leurs intérêts particuliers que pour aller au secours d'un bien commun en danger.

Bien évidemment, nous ne recevrons aucune réponse de Mme Hidalgo. Et si par hasard, nous en recevions une, ce serait encore une réponse langue de bois de type : « Nous avons pris bonne note de votre remarque, et l'avons transmise au service compétent qui...» ou pire : « Vu le caractère international de cet évènement, etc. ».

Non ! La seule solution pour contrer l'anglomanie qui nous assaille et les sbires qui y collaborent, c'est d'aller coller sous les slogans en anglais illicite, des autocollants ou affichettes dénonçant le viol de notre langue, car il y en a assez d'envoyer des lettres de protestation qui finissent toutes à la poubelle et de discuter pour rien !

Amis, Sympathisants, Adhérents de Paris et de sa région, l'Afrav vous offre des affichettes autocollantes au format A4 pour aller les coller sous les slogans en anglais que Mme Hidalgo, la "Francophone", laisse mettre partout dans Paris.

Ces autocollants sont signés de l'Afrav, mais nous pouvons les signer du nom de votre association ou de votre organisme, ou des deux noms, c'est vous qui décidez.

Faites des photos, filmez, n'hésitez pas à montrer que la Résistance est en train de sortir du bois.

Écrivez à l'Afrav par retour de courriel, pour recevoir des affichettes autocollantes !

Résistant-Colleur en action

http://youtu.be/rRSAMetCBsA 

Merci de signer, pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait,  notre pétition en ligne : http://www.petitions24.net/non_a_langlicisation_de_carrefour_de_la_france_et_de_leurope
(Reproduction et diffusion, hautement recommandées)


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net