En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

/nouvelles/presse.gifLangue française : Nouvelles de juin 2016 (3) - le 18/06/2016 - 23:30 par MAR

Langue française : Nouvelles de juin 2016 (3)

Lire l'avis de Claude Weisz  sur cet accord ci-dessous
Ouest France Chanson française à la radio, accord parlementaire sur les quotas
(16/5) (lien)
TV5Monde Chanson francophone à la radio : la Sacem satisfaite de l'accord (16/5) (lien)
Aficia 1 800 artistes pétitionnent pour défendre la chanson française à la radio (13/5) (lien)
JdD Touche pas à mes quotas : l'appel de la Sacem (12/5) (lien)


Au sujet des quotas de diffusion de chansons d'expression française par les radios par Claude Weisz 

Madame la ministre de la culture se félicite d'avoir obtenu l'engagement des radios privées (et publiques ?) de diversifier les titres des chansons françaises diffusées.

Mais en vérité quels sont les vrais bénéficiaires de cet accord ?

Une fois de plus le lobby rouleau compresseur des variétés anglo-américaines obtient le droit d'envahir 5 % supplémentaires de l'espace des ondes radiophoniques.

Au plan économique cela revient à mieux "diversifier", partager et rétribuer les droits des auteurs-compositeurs-interprètes français sur 35% du gâteau au lieu de 40 % et, in fine d'augmenter d'autant la part perçue par le copyright anglo-américain.

Quant à la diversité culturelle et la francophonie...

Merci Madame Azoulay et aussi la SACEM.

Espérons que nos députés sauront réagir intelligemment, sans pactiser et céder au tropisme et à la pression de la puissance économico-culturelle de l'impérialisme anglo-saxon.

Cet accord est déjà un joli paragraphe du TAFTA !

Tranquillisez-vous, il n'y apparaîtra pas, car la culture n'est pas négociable ; alors n'en parlons pas et arrangeons-nous entre amis.

Claude Weisz


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net