En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles2017/jo2024.jpgHonte à vous Madame Hidalgo - le 14/05/2017 - 10:51 par Claude_Weisz

Lettre ouverte à Madame la Maire de Paris,
aux maires adjoints, aux conseillers de Paris

Honte à vous Madame Hidalgo !

par Claude Weisz, cinéaste

Je suis un citoyen indigné et triste.

Comment pouvez-vous justifier de promouvoir la candidature de Paris pour l'organisation des jeux olympiques avec un slogan stupide, en anglais commercial ?

Faut-il vous rappeler que la langue fondatrice des jeux olympiques moderne est le français ? L'anglais s'y est ajouté ultérieurement.

En français, il existe un mot dans notre trilogie républicaine, que même Donald Trump peut comprendre et que Barak Obama a prononcé en français.

Ce mot est :

"FRATERNITÉ" (et non fraternity ! )

Si je m'adresse à vous c'est en mémoire de mes parents, émigrés d'Europe centrale, qui se sont connus et aimés à Paris et m’ont fait citoyen français.

Ils avaient choisi la France parce que c'était pour eux la "patrie des droits de l'homme".

En 1936, ils vécurent le Front populaire comme le plus bel antidote contre l'Europe du fascisme.

Puis mon père, en 1942, sacrifia sa vie pour sa patrie d'adoption. Arrêté et torturé par des fonctionnaires français à la préfecture de police de Paris comme résistant, il est "mort pour la France"

Si je m'autorise à évoquer ce passé exemplaire c'est que, pour mes parents "leur patrie était (aussi) la langue française".

Je vous conjure de revenir aux valeurs morales et éthiques "en français dans le texte", ainsi que d'avoir la fierté de notre langue qui, ne l'oublions pas, est aussi celle de nombreux pays.

Rappelez-vous le défilé du 11 janvier 2015 qui rassembla à Paris des chefs d'État et de gouvernement du monde entier pour fraterniser avec cette France en affichant en français "je suis Charlie"

Respectez-les, respectons-nous ; enfin soyez fiers, responsables et surtout honorables.

Paris est certainement la plus grande métropole culturelle du monde, cela en grande partie grâce aux artistes, écrivains, cinéastes qui y sont venus pour s'épanouir en français.

Ils sont aussi les premiers à trouver indécente l'anglomanie de ses édiles.

Je vous en prie, Madame le Maire, Mesdames et Messieurs les maires adjoints et conseillers municipaux, ressaisissez-vous.

Ne soyez pas les serviteurs zélés d'un marketing sans âme.

Claude Weisz, cinéaste


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)
 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net