En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

Un engagement clair et encourageant d'Emmanuel Macron
pour le français et la Francophonie ?

Nous ne pouvons qu’espérer que notre nouveau Président se distancera bien, comme il le promet, de l’ e-Macron, alors candidat entouré de ses helpers (sic !), qui prononça en janvier à l’université de Berlin un discours en anglais que nos associations ont vigoureusement critiqué pour avoir causé un grave dommage à notre langue. Sollicité par Jacques Godfrain, président de l'AFAL (Association francophone d'amitié et de liaison) de signer son Pacte francophone, Emmanuel Macron lui a donné la réponse suivante :

Alors, simple promesse électorale ou réelle adhésion ? L'avenir nous le dira.


Transcription de la lettre d'Emmanuel Macron

Monsieur le Président

Paris, le 3 mai 2017

Suite à votre courrier, je vous remercie chaleureusement pour le pacte francophone que vous avez bien voulu m'adresser.

J'ai étudié ce pacte avec la plus grande attention car, vous le savez, la francophonie me tient à cœur et figure en bonne place dans mon programme. Il est en effet indispensable de renouer avec une politique de promotion de la francophonie mise en retrait ces dernières années.

Je considère comme vous que notre langue est une chance pour notre pays et qu'il est indispensable de fixer des objectifs ambitieux et des propositions concrètes dans le domaine de la promotion de la langue française. Je veux également que la francophonie soit mieux connue et plus mise en valeur sur notre territoire et que la mobilité étudiante au sein de l'espace francophone soit renforcée. Je souhaite, comme l'association que vous présidez, développer la francophonie économique et solidaire et veiller à l’usage du français dans le secteur de la recherche ainsi que dans les organisations internationales. Je suis donc logiquement en accord avec la plupart de vos propositions et vous félicite pour votre belle suggestion d'inscrire, dans la crypte du Panthéon, le nom de Léopold Sédar Senghor.

Ces propositions pourraient, si vous en étiez d'accord, être amendées et complétées. Je pense en particulier à la création, au sein des Ambassades de France, d'un conseil de la langue française présidé par l’Ambassadeur, à l’encouragement des entreprises françaises à l’international à promouvoir notre langue, à la promotion des publications scientifiques francophones et à l’inscription de la promotion du français dans la valorisation de la diversité linguistique. Il est en effet crucial de multiplier, avec nos partenaires européens, les plaidoyers pour l'apprentissage de plusieurs langues étrangères (langues latines. allemand, chinois, arabe, russe) de valoriser partout dans le monde la complémentarité du français avec l'anglais et les autres langues et, en Afrique, de travailler sur la complémentarité entre le français, langue de scolarisation, et les langues nationales. Nous devons également veiller à renforcer le paysage médiatique audiovisuel francophone à l'international en visant des publics plus larges et en renforçant la présence francophone en ligne avec des contenus numériques, culturels, scientifiques, éducatifs de qualité.

Président de la République, je mettrais en œuvre une promotion du français en France et à l’international offensive et pilotée par une équipe efficace. Je lui demanderais d'échanger avec vous au sujet de votre pacte afin d'en reprendre une majorité d’excellents éléments pour proposer une politique linguistique innovante et tournée vers l'avenir au bénéfice de notre langue, de notre pays et de l’espace francophone.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Comptez sur mon engagement, bien à vous. (manuscrit)

Emmanuel Macron


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)
 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net