En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles2018/canard-enchaine.jpgLe ridicule de l'anglomanie présidentielle - le 08/04/2018 - 18:25 par MAR

Ridicule anglomanie présidentielle

Le Canard enchaîné A se taper le bottom par terre (4/4)
Jeudi 29 mars, le président Macron a franchi un cap dans l'éloquence en qualifiant la démocratie de "système le plus bottom up de la terre". Cela se passait au Collège de France, à propos d'intelligence artificielle.
Il paraît que ce français artificiel n'a pas provoqué d'enthousiasme excessif dans le public de l'illustre Collège, fondé par François 1er, ce type bizarre qui, en 1539, rendit le français obligatoire dans l'administration. "Bottom up" ? Du bas vers le haut, du peuple vers le chef, du fondement jusqu'au cerveau... La "start-up nation" est en marche. Macron nous avait pourtant prévenus dès le 5 mars : il n'est pas "un défenseur grincheux de la francophonie". C'est, en effet, un défenseur décomplexé de l'anglais des business school spécialisées dans le team building de task forces au service des business models.

Jamais grincheux, "Le Canard" remarque tout de même, dans la phrase présidentielle citée plus haut, quelques mots qui font tache : "démocratie", "système" et "terre". Sans doute un moment d'inattention de la part d'un président à qui nous conseillons humblement de mieux surveiller son langage s'il veut causer moderne.

Il y a encore trop de french dans son speech. F. P.

__________________________________________

CanalBlog Francophonie et Prix Citron (2/4) (lien)
Orange "Bottom up" : quand Macron se prend les pieds dans le franglais (1/4) (lien)
Le Figaro Macron raillé pour sa démocratie, système “bottom up” (!) (30/3) (lien)


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net