En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

/nouvelles/presse.gifLangue française : Nouvelles de mars 2019 (2) - le 11/03/2019 - 15:45 par MAR

Langue française : Nouvelles de mars 2019 (2)

Le Figaro D. Sallenave Les femmes doivent être visibles dans la langue française (8/3) (lien)
Kapitalis Tunis se mobilise pour le succès du 18e sommet de la Francophonie (6/3) (lien)
France Inter "Projet Voltaire", appli pour combler ses lacunes en orthographe (4/3) (lien)
DLF Ma grand-mère a cent ans et cent euros [les liaisons...]  (lien)
Georges Gastaud  Une substitution en cours de l’anglais au français en France ? (lire ci-dessous)
________________________________________________________

Une substitution en cours de l’anglais au français en France ? par Georges Gastaud

Nous, associations pour le français et la Francophonie, ne songeons pas à faire nôtres les analyses politiques de Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF (communistes rénovateurs), dans un long entretien sur Agoravox – pas plus que celles d’autres partis politiques de tous horizons. Mais, en lui laissant l’entière responsabilité de ses écrits et actions, nous ne pouvons que constater que - peut-être à l’exception ambiguë de "France insoumise" et de quelques modestes mouvements de droite, que nous avons tous cités à d’autres occasions - son analyse particulière de la substitution linguistique en cours dans notre pays, rejoint les vives préoccupations maintes fois exprimées sur divers tons et dans divers canaux par nos associations dont les membres sont d’orientations politiques fort diverses. Prélude à une prise de conscience bien plus large de toute la Nation ? AS

________________________

Un fait gravissime que toute la fausse gauche, ignorante des analyses de Gramsci sur les liens entre politique linguistique et hégémonie de classe, minimise honteusement, mais qui traduit l’extrême arrogance de l’oligarchie et de ses suiveurs, c’est la substitution systématique de l’anglais au français dans tous les domaines de prestige de la société française : grandes entreprises, recherche, commerce, communication, enseignes, et de plus en plus, université, école, chanson, cinéma, etc.

Quel plus odieux signe de mépris pour "ceux d’en bas", quel plus lamentable indice du fait que les prétendues élites maastrichtiennes veulent mettre un point final à l’histoire de notre pays frondeur, matrice des révolutions européennes, qui vient encore d’étonner le monde avec le soulèvement des Gilets jaunes ? Plus d’industrie française (Alstom, Airbus… à qui le tour ?) ! Plus de classe ouvrière contestataire, pense l’oligarchie financière en place !

Plus de langue française, donc plus de France populaire chantant "Aux armes citoyens !" et non "God save the Queen !" ! En marche (…..) vers la Sainte-Alliance euro-germanique où l’armée et la gendarmerie "européennes" accourront au sifflet pour écraser les futures jacqueries populaires de tout le continent ? !

Georges Gastaud
 


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Nouveautés du site

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net