En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles2019/telerama.jpgTélérama fourrier de la colonizacheune - le 30/08/2019 - 10:29 par Albert_Salon

Télérama fourrier de la colonizacheune

Le dernier numéro de Télérama est renversant de bêtise. La une le résume en gros caractères : "WHY MY KIDS ARE NULS".

Pour le journal bobo de la culture, il faudrait encore plus d‘anglo-formatage à l’école, et pour faire bonne mesure, de langues régionales et de démolition du couple maudit "État jacobin / langue française" (Georges Gastaud).

Nos associations signent cette lettre collective à Télérama et la diffusent. Amis lecteurs, vous êtes invités à réagir en écrivant à Télérama par courrier au 8 rue Jean-Antoine de Baïf - 75013 Paris, par le biais de leur formulaire de contact ou en envoyant un courriel à la directrice de la rédaction : Fabienne.Pascaud@telerama.fr et au rédacteur en chef délégué : Thomas.Becard@telerama.fr


À LA RÉDACTION EN CHEF DE TÉLÉRAMA

AVEUGLEMENT

Des émissions "francophones" intitulées The Voice, Tonight info, Ninja Warriors, etc. ; des firmes "françaises" qui basculent toute leur documentation technique à l’anglais (Renault, PSA…) ; des transporteurs français dont le slogan unique est "France is in the air" (Airfrance)… Des centaines de formations supérieures qui s’enseignent totalement en anglais en France même (alors que leurs enseignants et étudiants sont majoritairement francophones !)…

Des collectivités territoriales qui, illégalement, se "vendent" en anglais en France même ("Only Lyon", "In Annecy Mountains", etc.) ; des responsables publics comme Valérie Pécresse qui privilégient l’anglais pour s’adresser aux Franciliens (cf. le "pass" "Navigo Easy") ; et, chaque jour, des pans entiers de la "com", de la pub, de la chanson, du cinéma, de la science, etc. qui passent au tout-anglais au mépris de la Constitution ("la langue de la République est le français")… 

Or, pour le premier journal culturel français, le problème n’est pas l’arrachage en cours du français à l’initiative de nos "élites", mais le fait que "your kids are nuls"…

Peut-on s’aveugler davantage sur le scandale historique porteur d’énormes discriminations présentes et futures que constitue le basculement rapide et totalement antidémocratique de l’Hexagone au TOUT-globish managérial ?

Salutations scandalisées,


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net