En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

Nov’langue médiatique "Cluster d’infection"

Les auditeurs de Radio France
s'émeuvent de la bêtise anglomane

L'épidémie de coronavirus n'arrête pas, l'anglomanie de certaines nos "élites" avec par exemple, l'importation servile d'un terme inconnu du grand public, "cluster". Ce qui arrive à agacer même les auditeurs de Radio-France. Tel en témoigne, "L'édito de la médiatrice"

C comme Cluster

Soucieux de l’usage de la langue française, les auditeurs sont nombreux à émettre de réelles critiques sur l’emploi du mot anglais "cluster" : "Cette terminologie creuse la fracture culturelle. L'usage de ces tics de langage métalinguistiques, pseudo techniques et jamais explicités, y compris par la porte parole du gouvernement, donne un sentiment d'éloignement, de déconnexion des élites et d'entre soi enarquo-médiatique sans doute préjudiciable à l'implication citoyenne", "mot incompréhensible pour la majeure partie de la population et que j'ai dû traduire à mon entourage.

Ceci rajoute de l'incompréhension à de l'inquiétude face à la situation que nous connaissons".
Comment ne pas donner raison aux auditeurs ? D’autant que ce mot a plusieurs traductions possibles : "foyer épidémique", "foyer de contamination" "foyers" "foyers de coronavirus" "grappes de cas identifiés".

--------------------------------------------

Exemples de lettres reçues

Chère France Inter,

Fidèle auditrice depuis des années de ma radio préférée, France Inter bien-sûr, je suis quand même atterrée d’entendre combien la langue française n’y est pas défendue. Et notamment en dernier lieu: pourquoi parler de « clusters », ou même de « foyers, c’est à dire des clusters » comme si le mot français n’était pas suffisant et qu’il fallait inculquer le terme anglais aux auditeurs. On pourrait citer aussi « fake news » au lieu d’infox...
Et si vous manquez de mots, prendre exemple sur les Québécois, les champions en la matière (Pas de « selfies » chez eux mais des égo-portraits, par exemple) ou encore s’adresser à l’académie française!
Cette prise de conscience est d’autant plus importante que la radio, qui diffuse largement dans la population, a une forte responsabilité dans l’évolution du langage.
Merci pour ce que vous faites et continuez( mais en français )!
Bien à vous
NB Je découvre qu’il y a sur cette page une rubrique spéciale sur "l’usage de la langue française", preuve du nombre de courriers que vous recevez sur ce thème... qui restent donc lettres mortes? Désespérant....

-------------------------------------------

Nov’langue médiatique "Cluster d’infection"

02/03/2020 9:32 France Info

Bonjour Madame.

Juste une remarque sur l'utilisation du terme "Cluster" pour parler des foyers du coronavirus...
Cette terminologie, à connotation "moderne", ne contribue certes pas à la diffusion et à l'enrichissement de la langue française, mais il me semble surtout qu'elle creuse la fracture culturelle.
L'usage de ces tics de langage métalinguistiques, pseudo techniques et jamais explicités, y compris par la Porte parole du gouvernement, donne un sentiment d'éloignement, de déconnexion des élites et d'entre soi enarquo-médiatique sans doute préjudiciable à l'implication citoyenne...

Cordialement


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net