En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

Nouvelle lettre au Président de la République

à Monsieur le Président de la République

Palais de l’Élysée, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris

Monsieur le Président

Le 14 septembre 2020, la section France du Haut Conseil international de la Langue française et de la Francophonie (HCILFF) vous adressa une lettre ouverte collective signée personnellement par 95 de ses 100 membres d’alors. Elle vous saisit à nouveau : la liste actualisée des personnalités membres est jointe.

Le Haut Conseil, créé le 18 juin 2020, est représentatif à la fois des activités de la France et de la diversité de ses familles spirituelles et politiques.

Le Haut Conseil vous priait, dans sa lettre à nouveau jointe, d’user tant de vos pouvoirs constitutionnels que de votre poids politique au sein de l’Union, pour mettre fin à une pratique illégale et illégitime de la Commission européenne (à laquelle vient de se joindre le Parquet européen). Cette pratique consiste, depuis la confirmation du Brexit au début de 2020, à imposer à marche forcée l’anglo-américain comme "langue commune" des institutions de l’Union.

Vous connaissez bien le grave danger que cette manœuvre représente pour la langue française en premier lieu, pour les autres langues du continent, et pour la nature même de l’Europe qui est diversité linguistique, culturelle, et politique. Vous êtes, en Europe, le chef d’État le mieux placé pour amener le Conseil européen à aborder ce sujet brûlant, à décider la fin de la pratique évoquée, et à ajuster aux réalités politiques post-Brexit le statut des langues de travail de l’UE.

Le Haut Conseil vous prie donc à nouveau, par les documents joints : pétition publique avec ses premiers signataires, et communiqué de presse annonçant un recours de plusieurs associations en Cour de Justice de l’UE, de prendre l’initiative suggérée, sans attendre la prochaine présidence française de l’Union.

Veuillez, Monsieur le Président, recevoir l’expression de la très haute considération des personnalités membres du Haut Conseil, 102signataires.

Pour transmission : Albert Salon, secrétaire général du HCILFF.
--------------------------------------------------------------------------------------------

Albert Salon, docteur d'État ès lettres (Sorbonne 1981, sur "l’Action culturelle de la France dans le monde"), ancien instituteur rural (de classe unique, en 1954/55), conseiller culturel et chef de mission de coopération, directeur au ministère de la Coopération, puis ambassadeur de la France ; commandeur du Mérite national, officier du Mérite béninois, chevalier de la Légion d’Honneur, des Palmes académiques, et des Arts et Lettres, ainsi que du Mérite allemand (Bundesverdienstkreuz am Band) ; président d’honneur d'Avenir de la langue française (ALF), président du Forum francophone international (FFI-France, qui a lancé en octobre 2001 le projet Villers-Cotterêts adopté en 2017 par l’Élysée), co-fondateur le 18 juin 2020 du Haut Conseil international de la Langue française et de la Francophonie, médaille Senghor de la Francophonie reçue en 2014 de M. Abdou Diouf, au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), médaille d’or 2016 de la Société d’Encouragement au Progrès (SEP), reçue à l’École militaire. Directeur d’une émission régulière "le français en partage" dans une radio patriote indépendante". Ouvrages : "Colas colo, Colas colère", éd. l’Harmattan, 2008 ; "Une volonté française", préface de Claude Hagège, éd. Glyphe, 2012), et alii


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net