En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

Lettre à Stellantis (Peugeot) :
L'emploi de l'anglais est illégal en entreprise

Monsieur,

Je me permets de vous écrire car j'ai lu les phrases suivantes dans un article des Échos :

"Après le rachat d'Opel, l'anglais avait été promu comme langue de travail, mais la règle restait largement théorique. Ce n'est plus le cas chez Stellantis. Cela alimente l'insatisfaction de certains cadres et ingénieurs, qui transpirent avant de présenter leur PowerPoint à leurs collègues étrangers, ou enragent de devoir limiter certaines discussions faute de maîtrise linguistique." Je souhaitais donc signaler que l'emploi de l'anglais en entreprise est illégal en France. En effet, tous les documents de travail, y compris les logiciels, doivent légalement être disponibles en français. Les entreprises qui fournissent des documents en anglais à leurs salariés ou qui les font travailler avec des logiciels en anglais sont donc dans l'illégalité. Voici ce que dit le code du travail :

"Tout document comportant des obligations pour le salarié ou des renseignements nécessaires à l’exécution de son travail doit être rédigé en français."

Suite à cette loi, des entreprises ont été lourdement sanctionnées pour usage illégal de l'anglais. Par exemple la société américaine GEMS en mars 2006, condamnée à 570.000 euros d'amende pour avoir pour avoir transmis des documents en anglais sans traduction à ses salariés français. De même pour les sociétés Nextiraone et Europ Assistance, elles aussi condamnées pour avoir voulu imposer à leurs salariés des logiciels en anglais sans traduction : http://www.rfi.fr/actufr/articles/111/article_79206.asp

De même aussi pour Danone, condamné en 2012 : https://www.20minutes.fr/france/967329-20120706-danone-salaries-obtiennent-traduction-francais-logiciel-interne

Je vous demande donc de faire en sorte que le français soit la langue de travail pour tous les salariés établis en France. L'emploi de l'anglais est d'autant plus déplacé que cette langue a désormais un poids géopolitique nul au sein de l'Union européenne vu qu'elle n'est plus la langue nationale d'un seul pays de l'UE. Quant au français, c'est une grande langue internationale d'avenir, qui comptera un milliard de locuteurs dans le monde en 2060 et dépassera le chinois d'ici la fin du siècle : https://www.lefigaro.fr/culture/2013/03/20/03004-20130320ARTFIG00318-un-milliard-de-francophones-en-2060.php

Je signale enfin qu'une entreprise peut être implantée sur tous les continents et avoir le français pour langue de communication internationale, comme le montre le cas de Michelin, cotée au CAC 40 : https://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/chez-michelin-le-francais-reste-la-premiere-langue_1371226.html

Bien à vous,

Daniel De Poli


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)
 ↑  

Avenir de la Langue Française - MVAC - 181 avenue Daumesnil - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net