En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

Francophonie.gifNaissance de l'Observatoire de l’espace francophone - le 26/03/2009 - 08:45 par MAR
Naissance de l’Observatoire de l’espace francophone

L’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone a été créé le 25 mars à Montréal. Il doit permettre l’élaboration d’un tableau d’ensemble permanent de l’évolution de la situation du français dans le monde.

Le protocole d’entente créant l’Observatoire a été signé en présence d’Abdou Diouf, secrétaire général de l’Organisation Internatio­nale de la Francophonie (OIF). La promotion du français est l’objectif premier de l’OIF. La langue française est le ciment de notre coopération, mais elle représente aussi un système de valeurs, celui que nous entendons défendre à l’échelle du monde. Nous avons besoin d’un plus grand volontarisme pour sa promotion a-t-il déclaré.

La création de l’Obser­vatoire démographique et statistique va dans ce sens. «L’Obser­vatoire aura pour objectif le développement de stratégies d’action efficaces et concrètes en faveur de la langue française», a affirmé  Pierre Arcand, le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Franco­phonie.

Cette entente découle de l’engagement pris par le premier ministre Jean Charest à l’occasion du XIIe Sommet de la Francophonie qui s’est déroulé à Québec en octobre dernier. Lors de l’événement, le Québec avait affirmé sa position comme soutien privilégié de l’OIF dans la promotion de la langue française. M. Diouf a d’ailleurs salué «l’investissement e­x-em­plaire du Québec en faveur du français».

L’OIF, qui regroupe 56 États et gouvernements, a adopté en 2008 une Déclaration et des Résolu­tions touchant quatre enjeux : la langue française, la paix, l’éducation et le développement durable.

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)
 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net