En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

Auditeurs de France-Culture contre l'anglicisation des titres d'émissions

La seconde partie de "Bienvenue au club", animée par Olivia Gesbert le midi sur France Culture (radio de service public !) s’ouvre à un club de lecture dit participatif et le renomme "Book club" (sic !). Réactions d’auditeurs relevés par la médiatrice de Radio France :

Bonjour, Soft power, Superfail et maintenant Book club que j'écoute de moins en moins! Les Québécois inventent des nouveaux mots et la France s'appauvrit. Cordialement

Depuis toujours je suis une auditrice de France Culture et j’apprécie -entres autres émissions – celle animée par l’excellente et chaleureuse Olivia Gesbert. Mais, car il y a un mais, je suis choquée par le nouveau nom de la Grande Table et surtout par celui de "BOOK CLUB". Que vient faire l’anglo-américain pour parler de livres sur une radio française qui se veut éclairante. Le mot "Livre" doit-il disparaître d’une radio de culture ? Votre but est-il de séduire un nouveau public par ce moyen ? Vous ne voulez plus stimuler les capacités d’ouverture ("France Culture, l’esprit d’ouverture") de ceux et celles qui vous écouteraient ? Alors, j’attends avec impatience que France Culture devienne FRENCH Culture. Ce serait very well et very trendy, isnt ‘it ?

Je ne comprends pas pourquoi à France Culture on a cédé à la tentation de l’anglais. L’anglais : la langue du pouvoir et de l’argent, certes. N’est-on pas, à France Culture, au-dessus de ces viles considérations ? Et puis l’anglicisme adopté est particulièrement moche. Bien sûr, tout passe au travers de votre voix distinguée, suave, merveilleuse, adorable. Même l’anglicisme le plus laid s’en trouve un instant transfiguré. Mais quand même ! Un anglicisme aussi trivial à France culture, au cœur même de votre excellente émission, c’est l’abomination de la désolation, c’est Zeus Panthécrator érigé dans le saint des saints. Je souffrirai donc en silence en continuant à vous écouter.

Je suis une fidèle auditrice de France Culture et de l’émission de Olivia Gesbert, que j’apprécie et admire. Depuis la rentrée et la nouvelle formule de son émission du lundi au jeudi, j’ai été choquée par l’intitulé de sa deuxième partie, "BOOK CLUB". Olivia est une personne intelligente et très instruite, certainement amoureuse de la langue française aussi. Par conséquent je suis surprise qu’elle ait adopté le titre "BOOK CLUB" pour cette nouvelle partie de son émission. Quel avantage apporte ici cet anglicisme ? Ne peut-on pas parler simplement de "Club des Livres". Il est peut-être vrai que BOOK CLUB sonne plus sophistiqué, mais … franchement, sur France Culture, ça me déplait. Merci de m’avoir donné la possibilité de m’exprimer.


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - MVAC - 181 avenue Daumesnil - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net