En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/yvon-vallieres.jpgUn Québecois à la tête de l'APF - le 08/07/2009 - 19:18 par MAR
Un Québecois à la tête de l'Assemblée parlementaire de la francophonie
Yvon Vallières, président de l'Assemblée nationale du Québec,
élu président de l'APF

Québec, le 6 juillet 2009 _ Le président de l'Assemblée nationale du Québec, M. Yvon Vallières, a été élu aujourd'hui président de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), à l'occasion de la 35e session de l'organisation à Paris.

Profitant de son allocution d'investiture à l'hémicycle du Palais Bourbon, M. Vallières a tenu à souligner la contribution du président sortant, l'honorable Guy Nzouba-Ndama, président de l'Assemblée nationale du Gabon. Il a aussi fait état des objectifs qu'il entend poursuivre au cours de son mandat, notamment le renforcement du rôle politique de l'APF auprès des instances de la Francophonie et la consolidation des programmes de coopération qu'elle met en œuvre.

A cet égard, M. Vallières souhaite que l'APF fasse la promotion des intérêts et des aspirations des peuples francophones auprès des instances exécutives de la Francophonie. Pour M. Vallières, il importe aussi que l'APF poursuive sa double mission de vigie au moyen notamment de prises de position sur les situations de crise politique et de renforcement de l'État de droit et des institutions démocratiques à l'aide de ses programmes de coopération.

De plus, au chapitre de la langue française et de la diversité culturelle, il entend, au cours de son mandat à la présidence de l'APF, mobiliser les parlementaires de l'espace francophone sur la mise en œuvre de la Convention sur la promotion et la protection de la diversité des expressions culturelles, adoptée par l'UNESCO en 2005.

Outre M. Vallières, la délégation de l'Assemblée nationale qui participe à cette session de l'APF est composée de M. Henri-François Gautrin, vice-président de la Section du Québec de l'APF, rapporteur de la Commission politique de l'APF et député de Verdun; M. Bertrand St-Arnaud, rapporteur de la Commission de l'éducation, de la communication et des affaires culturelles de l'APF, vice-président de la Section du Québec de l'APF et député de Chambly; Mme Stéphanie Vallée, rapporteure du Réseau des femmes parlementaires de la Francophonie et députée de Gatineau; M. Germain Chevarie, vice-président et rapporteur de la Commission de coopération et du développement et député des Îles-de-la-Madeleine; Mme Sylvie Roy, rapporteure de la Commission des affaires parlementaires de l'APF et députée de Lotbinière.

Par ailleurs, deux étudiants québécois participent à la Ve session du Parlement francophone des jeunes qui se tient en marge de la session de l'APF. Il s'agit de Mme Anne-Sophie Gobeil, du cégep de Chicoutimi, et de M. Alexis St-Gelais, du cégep de Jonquière.

Créée en 1967 au Luxembourg, l'APF est l'Assemblée consultative de l'Organisation internationale de la Francophonie. Elle regroupe plus de 70 parlements d'État et de gouvernements ayant la langue française en partage. L'Assemblée nationale du Québec est membre à part entière de l'APF depuis 1975. Au cours des dernières années, la Section du Québec a joué un rôle actif au sein de cette organisation.

« Pour l'Assemblée nationale du Québec, comme pour les Québécois, la Francophonie est, non seulement une cause, mais aussi une passerelle de solidarité vers les autres peuples. Nous travaillons afin que notre Assemblée occupe l'espace qui lui revient, pour le plus grand bénéfice des populations que nous avons l'honneur de représenter », a conclu M. Vallières.


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Nouveautés du site

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net