En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/paris-nightlife.gifParis night life ou la servilité anglomane de la Ville de Paris - le 20/11/2009 - 09:48 par MAR
Paris night life !
(ou la servilité anglomane de la Ville de Paris)

La ville de Paris lance un site consacrée à la vie nocturne dans Paris qui a pour ambition de "devenir un instrument de référence pour organiser une soirée dans la capitale française". Pourquoi pas ?
Comment croyez-vous que la ville de Paris appelle ce site ? parisnightlife.fr  Non, il ne s'agit pas d'une version destinée aux anglo-saxons, il s'agit bien de la version française (ou anglaise) du site.

Donc un parisien pour se renseigner sur la nuit parisienne doit taper : parisnightlife.fr, il en est de même pour les touristes venant de pays non-anglo-saxons (environ 35 % des touristes) et environ 15% des touristes, les anglo-saxons, se voient gratifiés du nom du site dans leur langue.  Il est bien connu que les touristes viennent à Paris pour qu'on leur parle anglais et que l'on singe nos bons maîtres anglo-saxons !

Une fois de plus, pour avoir l'air moderne, pour avoir l'air branché, pour faire "djeune", une collectivité publique, ici la première commune de France, se croit obligée d'affubler un site, une exposition, un salon... d'un nom anglo-américain. Se ravalant ainsi au rang de petite ville de province (province au sens servile du terme),  bien loin de la ville-lumière qui donnait le "la" aux arts et à la culture !
tout-paris.jpg
Cette servilité est appuyée par d'autres initiatives de la Ville de Paris : son journal trimestriel, "à Paris" (Hiver 2009-2010) nous informe par exemple, dans son agenda final (page 6),  des "Soldes by Paris" opération lancée "à l'initiative de la Mairie de Paris" (merci Bertrand) qui comprend sept parcours "shopping" dont trendy et fashionworld. L'Office de tourisme remet d'ailleurs un guide "Paris Shopping Book" (encore merci Bertrand !)

On peut rappeler également le guide des festivals de l'été 2009 édité par le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France et qui s'intitulait : "Enjoy"
 
 
Marc-Antoine Renard

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net