En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/abou_diouf.jpgAbdou Diouf regrette l'effacement du français dans les organisations internationales - le 29/12/2009 - 10:28 par MAR
Abdou Diouf regrette l'effacement du français
dans les organisations internationales
 

PARIS, 16 déc 2009 (AFP) - 16.12.2009 15:33

Le Secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf a regretté mercredi "l'effacement du français dans les organisations internationales" alors qu'il est "la deuxième langue la plus enseignée dans le monde".

"La langue française est dans une situation ambiguë", a dit l'ancien président du Sénégal au cours d'une conférence de presse à l'issue d'une Conférence ministérielle de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui s'est tenue mardi et mercredi à Paris.

"Cette langue progresse, elle est la deuxième langue la plus enseignée dans le monde, le nombre de locuteurs augmente, la demande de français sur tous les continents augmente et paradoxalement nous assistons à l'effacement du français dans les organisations internationales", a-t-il précisé, citant l'exemple de la Conférence de Copenhague sur le réchauffement climatique.

"Nous avons donc là un problème de volonté politique au niveau de tous nos États", a-t-il ajouté, recommandant aux différents responsables des pays francophones de ne pas "se laisser entraîner vers l'expression dans une autre langue".




Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net