En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/db.jpgLa Deutsche Bundesbahn contre le Denglisch - le 25/02/2010 - 11:25 par MAR
La Deutsche Bundesbahn contre le Denglisch
Bitte, einsteigen !  (en voiture, s’il vous plaît ! ) Mais pas en anglais !

Berlin, 16 février 2010 (AFP)
La compagnie allemande des chemins de fer a annoncé mardi vouloir renoncer aux anglicismes qui pimentent ses annonces et publicités, en réponse aux critiques d'usagers et de députés.

Le patron de la Deutsche Bahn Rüdiger Grube a écrit au député CSU Ernst Hinsken pour lui assurer que la compagnie allait revoir son vocabulaire, a indiqué Reinhard Boeckh, un porte-parole de DB.
Les mots "hotline" (renseignements téléphoniques), "flyer" (brochure) et "counter" (guichet) seront désormais bannis, tandis que le service "call-a-bike" (location de vélo à la gare) sera assorti d'une explication en allemand, selon M. Boeckh.

En revanche les expressions "Bahn-card" (carte de transport) et "Inter-city" (trains grandes lignes) seront maintenues, a-t-il ajouté.

La députée CDU Erika Steinbach s'est félicitée de ces mesures, estimant que les Allemands étaient par trop confrontés à "une confusion babylonienne" d'anglais et d'allemand - surnommée 'Denglisch' - notamment dans les publicités et les annonces publiques.

Le ministre des Transports, Peter Ramsauer, du parti social-chrétien bavarois (CSU), a récemment interdit le recours aux anglicismes au sein de son ministère, bannissant notamment les "task forces" (groupes de travail), "travel management" (bureau de voyage), et autres "inhouse meetings" (séminaires).
______________________________________________________________________________
Nos luttes associatives françaises, et certains de nos succès (article 2 dans la Constitution, loi Toubon, Aéroports de Lyon…) ont souvent été invoqués comme des modèles à suivre chez eux par nos correspondants allemands. Bientôt nous invoquerons les leurs. Ne nous gênons surtout pas !
Albert Salon

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Nouveautés du site

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net