En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/cftc.gifUsage de l'anglais : la CFTC boycotte une réunion européenne - le 02/12/2010 - 22:19 par MAR

Usage de l'anglais : la CFTC boycotte une réunion européenne

Paris, 2 déc 2010 (AFP)  La CFTC a annoncé qu'elle boycotterait la réunion, jeudi à Paris (!), du Comité du dialogue social européen et international (CDSEI) en raison de "l'incapacité des services de la République (française) à obtenir le respect de l'emploi des langues officielles de l'Union" européenne.
La CFTC a annoncé qu'elle boycotterait la réunion, jeudi à Paris, du Comité du dialogue social européen et international (CDSEI) en raison de "l'incapacité des services de la République (française) à obtenir le respect de l'emploi des langues officielles de l'Union" européenne.

Preuve de cette "incapacité", selon un communiqué de la confédération chrétienne, "sur 21 documents envoyés par le ministère (du Travail) pour préparer cette réunion, 19 sont en anglais".

"Nos propres ministères se font les petits télégraphistes d'une langue qui nous est étrangère", proteste-t-elle.

Selon la CFTC, "la problématique d'une langue venue d'ailleurs, que l'on voudrait nous imposer comme unique (et pas seulement en France), entraîne des mécanismes convergents de discrimination, d'exclusion, d'élimination".

Elle demande que "le français soit traité à égalité avec l'anglais, comme le veulent les traités internationaux".

Le syndicat justifie aussi son boycottage par "le manque de sérieux qui préside à l'organisation de telles rencontres comme les réunions annulées ou déplacées au gré des cabinets ministériels" et "les documents de "travail" communiqués en dernière minute. © 2010 AFP

La CFTC reste, après les conférences de presse syndicats-associations-parlementaires des 8 février 2008 et 9 mars 2010, notre partenaire syndical le plus actif en France dans la lutte pour l’emploi des langues nationales au travail. Nous espérons que son initiative sera soutenue par les institutions publiques chargées de promouvoir le français en France.  [AS]


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Nouveautés du site

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net