En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/presse.gifNouvelles diverses de mai - le 25/05/2011 - 23:21 par MAR
Nouvelles diverses de mai
L’Association internationale francophone des aînés (AIFA-France), liée au Groupe AG2R La Mondiale, lance son prix littéraire biennal. (20/5) (lire ci-dessous)
Luc Chatel qui veut imposer l'anglais dès la maternelle ne sait même pas faire une règle de trois destinée au CM2 [suivre le lien]
Langue française : l'Égypte et l'OIF signent un accord de coopération (29/4) [suivre le lien]
2 courriers intéressants lus dans Le Monde (8 mai et 15 mai) (lire ci-dessous)

L’Association internationale francophone des aînés (AIFA-France), liée au Groupe AG2R La Mondiale, lance son prix littéraire biennal.

Appel à participation 
2ème Prix littéraire de l’AIFA-France - édition 2012

L’AIFA-France (Association Internationale Francophone des Aînés), soutenue par le Groupe AG2R La Mondiale, a créé en 2010, avec le concours de l’association Avenir de la langue française, un Prix pour valoriser la création littéraire des retraités.

Le prix récompense un ouvrage littéraire (fiction, roman, nouvelle, essai, mémoires) écrit en français et n’ayant jamais été publié.

La date limite de participation est fixée au 31 octobre 2011.

Les textes doivent être envoyés à : aifa.france@yahoo.fr
ou : AIFA-France  - chez AG2R La Mondiale - 104-110 boulevard Haussmann - 75379 Paris Cedex 08.

La remise du prix aura lieu entre le 19 et le 21 mars 2012.

L’AIFA-France est membre d’Avenir de la Langue Française depuis plusieurs années, et ALF fournit son nom et une partie du jury de ce prix littéraire.  [A. S.]

plus de détails sur le site de l'Aifa-France

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
À propos de l’AIFA…

Créée en juillet 1981, à Québec, l’AIFA, association internationale dévouée aux aînés francophones, a pris son envol lors de la IVe Rencontre des pays francophones. Ce sont des aînés du Québec, du Canada, de la France, de la Belgique, du Luxembourg et des États-Unis qui appuyèrent le projet de mettre en place cette structure internationale non-gouvernementale (OING).

L’AIFA fait partie des soixante-trois OING reconnues comme membres consultatifs de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
L'AIFA  participe avec d'autres organismes à des forums, études et recherches sur la situation des aînés.

Elle organise périodiquement des rassemblements internationaux où les aînés peuvent échanger sur des questions qui les concernent.
Elle intervient dans des pays en développement en soutenant différents projets d'aide via un programme intitulé "Aînés francophones sans frontières".

Elle publie des documents sur les aînés dont la revue trimestrielle « Maturité ».

On compte à ce jour sept sections nationales de l'AIFA en Afrique, en France et à Québec.


2 courriers intéressants lus dans Le Monde

Colonisation des esprits (lettre publiée dans le supplément Télévision du Monde (Le Monde Télévision) daté des 15 et 16 mai 2011]

Il est consternant de lire (Le Monde du 21 avril, page 2) qu'une majorité des fictions présentées sur les chaînes françaises en 2010 étaient encore largement étrangères, surtout américaines. Il s'agit là d'une colonisation des esprits consécutive peut-être aux accords Blum-Byrnes imposés à la France en 1947 par les États-Unis.

Cette mainmise sur l'imaginaire de notre population, en particulier des jeunes, me paraît dangereuse, même pour notre créativité - qualité dont notre pays, inventeur du cinéma, ne manque pas - et même si l'Audimat suit (le public prend ce qu'on lui donne). Les chaînes françaises devraient aider davantage nos créateurs.

En attendant, les petits délinquants s'adressent au président du tribunal qui les juge en lui disant (croyant bien faire) " oui, votre Honneur", comme ils ont entendu " au Far West ".Et les mauvais doublages de films " médiévaux " multiplient les " Oui, votre Majesté " (au lieu de " Oui, Sire "). S'ouvrir l'esprit en regardant des films étrangers, c'est bien, mais ce quasi-monopole revient à le fermer. Jean Hourcade

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La France républicaine agenouillée... lettre publiée dans le supplément Télévision du Monde (Le Monde Télévision) daté des 8 et 9 mai 2011]

On peut trouver que l'importance donnée par les médias, y compris le service public, au mariage du prince William est parfaitement hallucinante.
Que la France républicaine s'agenouille ainsi devant le trône britannique est proprement ahurissant.

La mise en valeur d'un système où les citoyens, dès le plus jeune âge, sont habitués à ce que certains de leurs semblables soient considérés, de par leur naissance, comme supérieurs ne lasse pas d'étonner.

Peut-être fait-il ainsi mesurer le degré de colonisation dans lequel nous sommes tombés par rapport à tout ce qui est anglo-saxon.

Marc-Antoine Renard


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net