En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

MuseeHorreurs/sailing-week.jpgNormandy Sailing Week - le 11/06/2011 - 10:24 par MAR
Normandie colonisée (bis) :
"Normandy Sailing Week"

Après le Comité régional de tourisme de Normandie qui nous assène un "Happy Birthday Normandie" (voir nouvelle du 30/5), la ville du Havre organise du 11 au 13 juin 2011 une "Normandy Sailing Week" !

Sans plus de commentaires, laissons parler un citoyen qui a envoyé une lettre de protestation au maire du Havre, Édouard Philippe et aux organisateurs de la manifestation. Lettre qui analyse bien l'affaire. Voir également plus bas, la réponse convenue et servile de l'organisateur (Manfred Ramspacher) dont le contenu peut se résumer à : "la culture française n'est bonne que quand elle devient anglo-saxonne" MAR

Envoyé : dimanche 5 juin 2011 19:34
Objet : Semaine de la voile en Normandie
 
Monsieur le Maire,
Mesdames, Messieurs,

Les rues du Havre se sont pavoisées depuis quelques jours de drapeaux "Normandy Sailing Week*". S'agit-il d'un événement organisé par une société des régates britannique, américaine ou australienne, cherchant à profiter des qualités nautiques exceptionnelles du Havre ? Non, les organisateurs sont bien français, les partenaires de l'événement sont essentiellement locaux (la ville du Havre, la presse havraise...) et cette épreuve est "la 1ère du Championnat de France de Course au Large en Équipage".

Les organisateurs me répondront qu'il s'agit de toucher des participants qui ne sont pas français et ne parlent pas forcément français. J'entends déjà l'affirmation que "l'anglais est langue universelle". A ce truisme, je rétorquerai que les participants étrangers se doutent bien qu'en France, on parle français, et, qu'avec le logo, le sens de l'expression "la semaine de la voile en Normandie" est évident, qu'un certain nombre d'entre eux participent à cette épreuve autant pour des raisons nautiques que par intérêt pour notre pays et notre culture. J'ajouterai que, par ailleurs, la langue la plus pertinente pour toucher une cible est encore la langue de cette cible (B.A. ba du commerce) et donc que si les navigateurs anglo-saxons méritent de recevoir une communication dans leur langue, d'autres nations non anglophones émergent dans ce sport et méritent aussi toute notre attention.

Il faut donc bien se rendre à cette conclusion : les organisateurs de cette épreuve ont été contaminés par cette pseudo-élite qui ne croit plus à l'avenir de notre langue et de notre culture. C'est d'autant plus surprenant que la Municipalité a soutenu l'implantation d'une Alliance française au Havre et s'est remarquablement impliquée pour la réussite de la semaine de la langue française et de la francophonie en mars dernier.
 
J'espère que mes remarques nourriront votre réflexion et j'adresse malgré tout, mes voeux de succès à cette nouvelle édition de la semaine de la voile en Normandie.

(*Certes, on peut lire en dessous en tout petit, "semaine de la voile en Normandie". Les organisateurs se sont-ils souvenus que les manants français ne sont pas obligés de savoir l'anglais ou l'ont-ils fait simplement pour respecter la législation qui protège notre langue et ses usagers ?)
Éric Charnay

De : Sirius Evenements (contact@sirius-events.com)
Envoyé : lundi 6 juin 2011 09:05

Objet : RE: Semaine de la voile en Normandie

Cher Monsieur,

Le repli sur soi n’a jamais été un facteur de développement de la culture française ;
celle-ci n’a jamais été aussi forte et universelle que lorsqu’elle allait à la rencontre de l’autre.

A bon entendeur.

Manfred Ramspacher
Gérant de la société Sirius Evenementsorganisatrice et créatrice de la manifestation

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)
 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net