En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

 ↑  

Traduisons le franglais...

 ↑  

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

 ↑  

Der. nouv.

nouvelles/UE-GB.jpgLa novlangue européenne - le 16/07/2011 - 18:59 par Denis_Griesmar
La novlangue européenne
par Denis Griesmar

Denis Griesmar, traducteur, administrateur d’ALF, a commencé à travailler sur la "novlangue européenne" - Un avant-goût de ses travaux ci-dessous.

L'européen existe, je l'ai rencontré ! Philologue dans l'âme, j'en ai cueilli quelques mots et expressions, avec leur traduction.

Gouvernance : abolition de la démocratie.

Sauvetage de la Grèce : financement des banquiers spéculateurs par les contribuables français (les Allemands se sont défaussés sur la BCE de Francfort).

Défense de l'euro : pression à la baisse sur les salaires.

Construction européenne : vassalisation de la France.

Langues étrangères : anglais (langue unique enseignée).

Pacte de stabilité : transfert du pouvoir de voter le budget à des technocrates non élus et irresponsables.

Couple franco-allemand : alignement de la position française sur les exigences allemandes.

Référendum : mot grossier (à éviter dans la bonne société).

Belgique : modèle de l'Europe (passer rapidement sur ses ratés).

Concurrence libre et non faussée : règle qui abolit toutes les autres, et qui vise à aligner les salaires, sur le continent européen, au niveau de ceux du Bangladesh

Hauts fonctionnaires français dans les organisations internationales : cela n'existe pas : ce ne sont pas des "Frenchmen".

Pensée unique : seule admise. Pensons-y toujours, n'en parlons jamais (détourner l'attention en parlant de sport).

Réciprocité dans les relations internationales : attitude provocatrice, à éviter pour ne pas déplaire à nos zamis britanniques et à nos zamis zaméricains.

Exception culturelle : regrettable obstacle à éliminer.

Français : langue en déclin, dont la défense relève de la pathologie mentale, et du syndrome de ringardise aiguë.

Rigueur : politique de déflation, analogue à celle qui fut adoptée par Pierre Laval en 1935, et censée rétablir l'économie ; le pays peut en mourir guéri, mais l'essentiel est de tenir jusqu'aux prochaines élections (malheureusement non encore totalement supprimées).

Non : oui, cause toujours, tu m'intéresses : attitude à adopter face à un incompréhensible rejet par les électeurs de la seule politique possible.

Normes européennes : dispositif technique adopté pour que l'Allemagne mange la laine sur le dos de ses voisins.

Protocole de Londres : accord sur l'élimination de la langue française dans les brevets et dans le domaine scientifique, énoncé avec l'air de dire le contraire.

Échanges Erasmus : dispositif destiné à convaincre les étudiants que les études supérieures, sur tout le continent, ne peuvent se faire qu'en anglais.

Europe sociale : irréel du présent ; l'harmonisation consiste, par exemple, à régulariser le travail de nuit pour les femmes.

Protectionnisme : mot grossier, dont l'emploi révèle un irréductible, qui doit être éliminé de façon prophylactique.

Valeur pour l'actionnaire : dépeçage d'une entreprise par appartements, exécuté de préférence de nuit, laissant les salariés sur le carreau.

Plan social : licenciement franc et massif, sous prétexte de crise ...

Je me propose de compléter, après lecture de la Sainte Presse, sous le titre Dictionnaire de la langue européenne unique...Trouverions-nous un éditeur ?...
Denis Griesmar

Rechercher

Rechercher

D'autres le disent aussi !

 ↑  

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Histo nouvelles

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net