En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/air-canada.jpgAir Canada condamnée pour avoir refusé de servir un client en français - le 20/07/2011 - 09:06 par Albert_Salon

Air Canada condamnée en justice
pour avoir refusé de servir un client en français !

L’exemple ci-dessous rapporté par l’AFP illustre bien le caractère illusoire du bilinguisme officiel "à la Trudeau" de la Fédération canadienne. Les services officiels ou assimilés cherchent toujours tous les prétextes pour ne pas appliquer la loi, et pour contraindre les francophones à parler anglais.
Lorsque quelqu’un regimbe, et gagne un procès, la presse anglophone déverse sa haine du particularisme francophone. Pour les Anglos, un ennemi une fois vaincu l’est définitivement. Cela nous rappelle l’incompréhension des Anglos de l’Ulster (Irlande du Nord) face au comportement des Irlandais catholiques qui ne supportent pas que les Orangistes défilent encore agressivement chaque année dans les quartiers catholiques de Belfast et de Derry pour célébrer leur victoire de la Boyne…en 1690, et osent se révolter contre ce mépris de fer et cette arrogance odieuse et imbécile !...

Ajoutons que la menace finale d’exiger en "représailles" le service en anglais dans les restaurants québécois est sans fondement : le Québec est une province non pas officiellement bilingue comme le Nouveau-Brunswick, mais unilingue en français, depuis les lois québécoises 22 puis 101 !
Français, exigez le service en français par Air France, et déposez des plaintes en cas de refus !
Il faut de plus en plus rejeter vigoureusement cette imposition de l’anglais partout ! Résistez !

Albert Salon


 Service en anglais : Air Canada condamné  [AFP - 18/07/2011]

La décision d'un tribunal canadien d'accorder 12 000 dollars à un couple pour ne pas avoir été servi en langue française sur des vols du transporteur privé Air Canada à destination des États-Unis, suscite la colère au Canada anglophone.

Michel Thibodeau et sa conjointe Lynda réclamaient un demi-million de dollars en dommage punitif au premier transporteur aérien canadien Air Canada pour ne pas avoir obtenu de services en français lors de deux voyages aux États-Unis en 2009.

Une cour fédérale canadienne leur a donné raison cette semaine et condamné le transporteur à lui verser 12 000 dollars et à transmettre des excuses.

Ancienne société d'État, Air Canada a été privatisée en 1988 mais la société reste assujettie à la loi sur les langues officielles - anglais, français - qui l'oblige à fournir des services en français sur des liaisons aériennes où au moins 5% des passagers sont habituellement francophones.

La décision de la cour en faveur de M. Thibodeau, qui est par ailleurs bilingue, est passée presque inaperçue au Québec, mais a suscité de nombreuses réactions dans les journaux du Canada anglais."Si vous voulez savoir ce qui ne va pas avec la loi canadienne sur les langues officielles, regardez simplement Michel Thibodeau. Il s'agit d'un employé du gouvernement parfaitement bilingue qui a traduit en justice Air Canada parce que lui et sa femme n'ont pas reçu de services en français - ils n'ont pas eu de 7-up lorsqu'ils en ont fait la demande en français sur un vol", souligne Peter Worthington, éminent commentateur du Toronto Sun.

Le site internet du Globe and Mail, le quotidien le plus influent au pays, a lui été pris d'assaut par les internautes qui ne décoléraient pas. "Cette anecdote est symptomatique de la façon dont le Canada français a opéré (en abusant de ses droits, ndlr). Et la réaction est symptomatique d'une nouvelle attitude", résume un internaute sur le site du Globe."Tout le monde écoutez ! Allons tous au Québec et traînons-les devant les tribunaux lorsqu'ils refuseront de nous servir en anglais au restaurant".


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)
 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net