En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/presse.gifNouvelles diverses d'octobre (2) - le 20/10/2011 - 18:19 par MAR
Nouvelles diverses d'octobre (2)
Portrait de Luc de Larochellière Espace Francophone (Fr 3 - jeudi 20/10 à 1h35) [lien]
"Nous ne voulons que étudier en français" ( El Watan-20/10/2011) [suivre le lien]
Parution en ligne du bulletin "Le français à l'université" de l'AUF (n°3) [suivre le lien]
Juppé veut promouvoir le français
(Le Figaro-18/10/2011) [suivre le lien]
Do you speak français ?
article de M. Duretz (Le Monde-14/10/2011) [lire ci-dessous]

au sujet de l'outil collaboratif au service de la langue française (wikilf)
Le Monde du vendredi 14 octobre 2011 (p. 26) - ÉCRANS - C'est tout Net ! par Marlène Duretz
Do you speak français ?

"Vous dites brainstorming, vous pouvez dire remue-méninges."

Des alternatives existent aux anglicismes, rappelle le site Wikilf.culture.fr, nouvel outil collaboratif pour associer les internautes à l'évolution de la langue française. Parce que tout "néologisme ne saurait être adopté que s'il fait mouche auprès de ses potentiels usagers", ce site "propose à chacun de donner son avis sur les mots de demain". La guerre aux mots étrangers est-elle déclarée ? "Pas question de toucher au week-end et au sandwich" mais "d'anticiper l'utilité d'un terme étranger qui pourrait s'installer en français".

J'ai donc mon mot à dire ? Je m'inscris pour participer aux évaluations, sondages et discussions. Au rang des suggestions des internautes, je trébuche sur un "binge drinking". Un anglicisme qui, pour l'heure, n'a reçu qu'une proposition - une "biture fissa" - pour désigner ce phénomène qui consiste à ingérer de l'alcool en un temps record. Je songe à "hyperalcoolisation" mais la notion de rapidité n'est pas restituée. Je propose une "beuverie express" (tinyurl.com/5wgnhec).
"Coupe-fin" : amusante suggestion pour remplacer "spoiler", qui réside à raconter l'intrigue ou la fin d'un roman, par exemple, et à gâcher l'effet de surprise aux personnes qui ne l'ont pas lu (tinyurl.com/5vac39h). Et le blogueur, faut-il lui préférer le "e-rédacteur" ou "rédacteur virtuel" ? Parmi les commentaires, un "Même sur un blog, le rédacteur n'est pas virtuel... laissez leur sens aux mots !", ainsi qu'un "Ne cherchons pas midi à quatorze heures, de toute façon, c'est blogueur qui l'emportera". Défaitiste ou visionnaire ? (tinyurl.com/5vd63fe).

Pas folichon ce "fête de l'apéritif" préconisé pour "happy hour". En panne d'idées, je "plussoie" celle de "apéro-heure". (tinyurl.com/3tkku89)."Plussoyer" pour "ajouter ma voix, souscrire à des propos". Un néologisme qui ferait un bon candidat, n'est-ce pas ? Comment, vous "moinsoyez" ? Marlène Duretz


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net