En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/presse.gifDernières nouvelles d'octobre - le 25/10/2011 - 22:57 par MAR
Dernières nouvelles d'octobre

Chronique de Ph. Meyer (Fr. Culture) (27/10) où il est question de "patois du microscome" et de "panurgisme anglomaniaque de la nouvelle bourgeoisie" [écouter en cliquant]
Le réseau mondial des "Chaires Senghor de la Francophonie" à Hanoï (lire ci-dessous)
Un article passionnant : "Une Francophonie plurielle : Le cas d’Israël" [suivre le lien]
Nouvelle rubrique "Dire, Ne pas dire" sur le site de l’Académie française [suivre le lien]

Le réseau mondial des "Chaires Senghor de la Francophonie" se réunit à Hanoï

Cette année, la réunion des Chaires aura lieu du 2 au 4 novembre à Hanoi, alors que le Master 2 de Science politique- Relations internationales spécialité "Francophonie et Mondialisation" de l'Université Jean Moulin-Lyon 3 s’est délocalisé à l'Académie diplomatique du Vietnam.
Lors de cette réunion annuelle, un colloque international intitulé : "Formation des diplomates francophones en Asie du Sud-Est" sera organisé en collaboration avec le Réseau international des Chaires Senghor de la Francophonie (Inframond), de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et la Chaire Senghor de Hanoi.

A cette occasion, la cérémonie de remise des diplômes de la 2ème promotion du Master 2 de Science politique-Relations internationales, spécialité "Francophonie et Mondialisation" aura lieu avec l’accueil concomitant des étudiants de la 3ème promotion.

Un peu d’histoire
Avec la création de la première Chaire Senghor de la Francophonie de l'Université Jean Moulin Lyon 3 en 2002, l’OIF rêvait d'un réseau international de chaires afin de mettre en place progressivement au moins une Chaire Senghor par pays membre.

A l'instar de la Chaire Senghor de Lyon, l'Université Saint-Joseph de Beyrouth a créé sa propre Chaire de la Francophonie en septembre 2003. D’autres l’ont été en Afrique en 2004, suivies par celles d'Alexandrie, de Bucarest, de Hanoi, de Montréal et du Val d'Aoste. Celles de Cluj, d'Outaouais, de Perpignan sont en cours de création.

Depuis 2003, le Réseau International des Chaires Senghor se réuni chaque année. Lors de la première réunion des responsables des Chaires Senghor de la Francophonie qui a eu lieu à l'Inframond en mai, la Charte des Chaires Senghor de la Francophonie a été adoptée.

Pour soutenir la croissance des Chaires Senghor dans le monde, la Chaire Senghor de Lyon dote les nouvelles Chaires d'un fonds documentaire de base pour l'enseignement. Les Chaires Senghor de Beyrouth, Hanoi, Ouagadougou et Yaoundé l’ont déjà reçu.

Lan Huong (iframond.com)

Ajoutons à ce que l'auteur de l'article écrit des chaires Senghor que la première de ces chaires, à l'université Lyon 3-Jean Moulin, puis les autres chaires de ce réseau en extension, ont été créées avec l'aide du directeur-fondateur de l'Institut Francophonie et Mondialisation de l'Université Jean Moulin.

Ce créateur, Michel Guillou, ancien président d'université (Créteil), fut un grand directeur général-recteur de l'ancienne AUPELF-URELF, devenue grâce à lui l'AUF, Agence universitaire de la Francophonie, l'un des principaux opérateurs de la Francophonie multilatérale organisée dans l'OIF.

Michel Guillou nous aida en 1992 à fonder ALF, notre Avenir de la langue française, dont il fut longtemps administrateur et Vice-président, et reste membre. [AS]

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net