En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

MuseeHorreurs/IdTgv.jpgLa SNCF rachetée par des fonds de pension "américains" ? - le 24/11/2011 - 22:52 par MAR

La SNCF rachetée par des fonds de pension "américains" ?

On pourrait le croire en voyant ce type de publicité matraquée pleine page dans force magazines. Slogan ricain (I WANT YOU), chapeau de l'oncle Sam ! La SNCF est prête à tout, pour faire "djeune", pour faire branchée et même à bazarder tout ce qui fait sa différence.

Il est vrai que prendre comme modèle le pays responsable de la crise financière actuelle qui a massacré ses services publics, qui n'a quasiment plus de lignes de chemin de fer, il fallait le faire ! Bravo Guillaume Pépy ! Que pensent les syndicats de ce bradage programmé. On commence par la langue, on continue avec les oripeaux des ses maîtres, que restera-t-il du service public ? Dernière chose Guillaume, la servilité, cela n'a jamais fait moderne, mais simplement servile ! MAR

Autre exemple frappant avec l'annonce de la création de lignes d'autocars SNCF pour concurrencer la société Eurolines : elles s'appelleront Speed (de quelle grande imagination servile ce nom glorieux est-il sorti ?) [lire ci-dessous la réaction de l'association Courriel et la question écrite posée à ce sujet par Jean-Jacques Candelier, député communiste du Nord ]


Saisi par Courriel, association progressiste de lutte contre le tout-anglais, le député communiste du Nord Jean-Jacques Candelier vient d’interpeler le gouvernement sur les pratiques linguistiques scandaleuses de la direction de la S "N" CF. Elle dynamite systématiquement la langue française à l’avantage de l’anglais en violation cynique de l’article 2 de la Constitution ("Le français est la langue de la République").
Que monte la protestation contre la POLITIQUE de substitution de l’anglais au français dans tous les domaines : enseignes, commerce, publicité, grandes entreprises, mais aussi services publics, recherche, université, grandes écoles, enseignements scolaires.
Qui donc a décidé, dans le dos du peuple français et des autres peuples d’Europe, de substituer le "Business Globisch" aux langues nationales d’Europe ? En quoi la destruction méthodique de la diversité culturelle et linguistique est-elle moins grave pour l’avenir de l’homme que la destruction de la biodiversité ? Georges Gastaud, président du Courriel

Question écrite
M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de M. le Ministre auprès de la ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports sur l’usage de l’anglais par la SNCF.
Cette société vient de baptiser un projet "Speed". Nous avions déjà eu droit à "ID-Night", "S’miles" et "TGV-Family".
Il lui demande s’il compte donner des instructions aux dirigeants de la SNCF pour qu’ils cessent d’utiliser l’anglais au détriment du français, langue officielle en France.


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net