En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/presse.gifDernières nouvelles de janvier 2012 - le 26/01/2012 - 21:01 par MAR
Dernières nouvelles de janvier 2012
Francophonie : réseau international de diplomates au secours de la langue française [lien]
Résistant en 1940, j’ai l’impression de revivre une autre occupation (L. Dalmas) [22/01] [lien]
"C'est une véritable trahison !" (courrier d'un scientifique (25/01) [lire ci-dessous]
L'Agence française de développement : en anglais exclusivement ! (18/01)  [lien]

"C'est une véritable trahison !" (courrier d'un scientifique  (25/01)
Bonjour Monsieur Salon,

Je suis très sensible à votre invitation, et malgré le fait qu'étant dans un domaine où, hélas, l'anglais est la seule langue utilisée de plus en plus, je suis très révolté par ce fait : que l'on puisse prétendre que seule son utilisation permet avancement des travaux et collaboration est une pure imposture.

Je discutais récemment avec un jeune iranien en thèse dans un laboratoire, il demandait de pouvoir suivre un cours de français, et cela lui a été refusé ! De même avec une étudiante en DEA à Orsay.

Systématiquement on refuse ainsi l'accès à notre culture (et à notre vie même) des jeunes qui viennent en France pour la connaitre, justement. C'est une véritable trahison.


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net