En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles2/descoings.jpgLa mort de Richard Descoings, grand angliciseur - le 05/04/2012 - 11:05 par MAR
La mort de Richard Descoings, grand angliciseur

Face au concert de louanges entendu à l'annonce du décès de Richard Descoings le 3 avril 2012 à New-York et sans nous réjouir, bien entendu de sa disparition, nous ne pouvons que rappeler notre hostilité à la politique qu'il aura menée depuis 1996 à la tête de l'Institut d'Études Politiques de Paris (Sciences Po.). Il aura réussi à faire d'un des fleurons de l'excellence française une école à la remorque servile du monde anglo-saxon, tant par la langue anglaise de plus en plus présente, que par les "valeurs" défendues par cette école.

A cet égard, nous partageons parfaitement le point de vue d'un des étudiants de Sciences Po. relevé sur le site du Monde  ainsi que celui de Philippe Meyer dans son émission l'Esprit Public sur France Culture (avant l'annonce la mort de Richard Descoing)

[Le Monde] Certains internautes qui ont étudié à Sciences Po ne partagent pas le concert d'éloges sur l'ancien directeur :

Mentalité opportuniste, Jérémie H.

"J'ai toujours désapprouvé l'orientation donnée par Richard Descoings à cette école, ainsi que la mentalité superficielle et opportuniste qu'il y a imposée. La massification des promotions n'assure plus de trouver un travail une fois le diplôme obtenu. L'anglicisation considérable de l'école, aussi bien dans la langue que dans les esprits, a fait d'une génération d'élèves français une nouvelle conquête du monde anglo-saxon. Les conventions ZEP, permettant à quelques élèves de milieux sinistrés d'entrer par une voie d'admission tierce, n'auront rien changé fondamentalement : ni l'inégalité des chances due à une scolarité indigente en amont, ni la dégradation du niveau provenant avant tout d'autres causes."

Philippe Meyer - L'Esprit Public, France Culture, 01/04/2012)]
[...] je suis assez content de voir qu'un certain nombre de gens commencent à se rendre compte que le combat en faveur de la diversité, de la langue française et de son utilisation est un combat de progrès et non pas un combat de nostalgie comme on essaye dans certain cas de nous le faire croire notamment comme des établissements comme Sciences Po. qui comme le disait Gilles Kepel la semaine dernière est en train de devenir une sorte d'hyper-marché dans lequel on parle globish et où les globalisants vont pouvoir chercher des formations standardisées qui manqueront singulièrement de contenu.


Rappelons que Richard Descoings avait reçu le prix de la Carpette anglaise en 2009 : pour avoir imposé des enseignements uniquement en langue anglaise dans certaines filières proposées et pour avoir correspondu en anglais avec le lycée français de Madrid.
(Ce prix d'indignité civique est décerné chaque année à un membre des "élites" françaises qui s'est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l'anglo-américain en France et dans les institutions européennes au détriment de la langue française.)

Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net