En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/presse.gifNouvelles de juillet 2012 (3) - le 16/07/2012 - 22:41 par MAR
Nouvelles de juillet 2012 (3)
- Les jeunes péquistes exigent une nouvelle loi 101 16/07/2012) (lien)
- La cour de cassation se couche devant l'anglais tout-puissant (lien)
- Intervention d’Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée des Français de l’Étranger, devant la communauté française à Bruxelles (14 juillet 2012) (lire ci-dessous et lien)

Intervention d’Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée des Français de l’Étranger, devant la communauté française à Bruxelles (14 juillet 2012) 
Intervention intéressante de la ministre déléguée des Français de l’Étranger dont on peut relever ce passage :
"La langue française doit demeurer largement utilisée dans les institutions européennes. Vous qui parlez et travaillez souvent en anglais, vous ne devez pas oublier pour autant votre langue maternelle, y compris dans le quotidien de vos activités professionnelles. C’est une responsabilité forte. Elle vous incombe en partie.
Si les Français ne donnent pas l’exemple en utilisant le plus souvent possible notre langue, nous risquons de voir disparaitre le multilinguisme qui fait l’identité du projet européen, en constitue la richesse et l’une des forces." Si d'aussi belles déclarations pouvaient être suivies de faits... MAR (lire le texte entier)


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net