En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ma patrie, c'est la langue française   (Albert Camus)

ALF

Cadre institutionnel

Et encore...

Traduisons le franglais...

Réseaux sociaux

La Voix francophone

voix_francophone.pngVous voulez participer au débat ? participez au forum La voix francophone

Le forum La voix francophone animé par 3 membres d'ALF existe depuis Janvier 2013. Une vingtaine de rédacteurs y participent.

Les animateurs de ce forum ont ouvert une rubrique "Avenir de la langue française" sur la page d'accueil. Les visiteurs du site pourront y publier des messages, il pourra s'agir de commentaires à propos des articles publiés sur le site d'ALF. Toutes les initiatives seront bienvenues de telle façon que les membres de l'association ainsi que les visiteurs du site d'ALF, puissent échanger entre eux sur le thème de la francophonie qui nous est cher. À bientôt sur le forum ! Michel Chevallier

 ↑  

Lettres de protestation

Der. nouv.

nouvelles/presse.gifNouvelles de mars 2013 - le 04/03/2013 - 09:46 par MAR

Nouvelles de mars 2013

Le Monde (Jean Hourcade) La langue française, un trésor en péril (02/03) (lien)
La CFE-CGC approuve l'initiative des parlementaires qui demandent une commission d'enquête sur les dérives linguistiques en France (01/03) (lien)
350ème anniversaire  du Conseil souverain de la Nouvelle-France (lire ci-dessous)


Avril 2013 : 350ème anniversaire de la création du
Conseil souverain de la Nouvelle-France
L'acte fondateur de notre existence collective

Un article paru récemment dans le premier numéro de la revue internationale Veritas Acadie(1), de la plume de Maître Christian Néron(2) connu pour sa recherche sur nos institutions civiles, nous apprend que le roi Louis XIV a fait adopter en avril 1663 une ordonnance appelée « Édit de création du Conseil souverain de la Nouvelle- France(3)». Selon l'auteur, cet édit marque le moment de notre venue au monde en tant que société organisée, en tant que peuple et en tant que nation.

Le Conseil souverain avait été créé pour toute la Nouvelle-France qui comprenait l'ensemble des territoires français en Amérique du Nord. Ces territoires regroupaient, juste avant le traité d'Utrecht de 1713, trois régions distinctes soit l'Acadie, le Canada de l'époque longeant la vallée du Saint-Laurent et la Louisiane qui incluait le Pays des Illinois descendant le long du Mississippi et de l'Ohio jusqu'au golfe du Mexique(4). Cette « venue au monde » historique dont parle Me Néron est significative à la fois pour les Acadiens, les Québécois et les Cajuns, entre autres.

Comme suite à l'article publié dans sa revue, la Société internationale Veritas Acadie a pris l'initiative de souligner le 350ème anniversaire de la création du Conseil souverain. Une cérémonie commémorative aura lieu à la Maison Fornel (9, place Royale, Québec) le mardi 9 avril à 14 h et se poursuivra à l'extérieur au pied du buste de Louis XIV. La Place-Royale dans le Vieux-Québec est considérée comme le plus ancien établissement français en Amérique.

La Société internationale Veritas Acadie profitera aussi de cette occasion pour effectuer le premier lancement au Québec de la revue Veritas Acadie no 1, revue de 136 pages comprenant, outre l'article sur la création du Conseil souverain de la Nouvelle-France, des contributions sur l'histoire acadienne et la francophonie provenant de la France (Scavennec), des États-Unis (Faragher, Anderson, Paradis), du Québec et de l'Acadie. Une allocution de Maître Néron donnera le ton et expliquera la pertinence de cet anniversaire important pour nous, peuples francophones d'Amérique.

L'événement est organisé par la Société internationale Veritas Acadie dont l'un des objectifs est de valoriser l'histoire acadienne par des commémorations particulières, avec la collaboration de l'Association Québec-France, les Fêtes de la Nouvelle-France SAQ, l'Association acadienne de la région de Québec et la Coalition des organisations acadiennes du Québec.

D'autres détails suivront dans les médias. Entre-temps, pour toute demande d'information, prière de s'adresser à monsieur David Le Gallant, président de la SIVA, au veritasacadie@gmail.com.

_________________________
1) Revue d'histoire internationale Veritas Acadie, Acadie Presse. automne 2012, p.104-106
2) Me Christian Néron est diplômé en droit, en histoire et en sciences de l'éducation. Membre du Barreau du Québec depuis 1993, il a publié des monographies sur l'histoire des institutions et sa connaissance du droit colonial anglais l'a amené à s'intéresser aux aspects légaux de la déportation des Acadiens.
3) Voir sur Internet le texte de l'édit royal qui fait partie du domaine public.
4) Portail internet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvelle-France


Rechercher

Rechercher

à l'affiche

D'autres le disent aussi !

Annonces

Aux lecteurs qui aimeraient organiser des récitations publiques ou privées d'œuvres de grands poètes français, nous proposons le talent et la voix chaude de notre administrateur Yvan Gradis.

"Diseur, Yvan Gradis se propose pour réciter bénévolement, au pied levé, l'un ou l'autre des 48 poèmes (durée maximale : deux bonnes heures) d'Apollinaire, Baudelaire, Carême, Corneille, Du Bellay, Éluard, Guillevic, Heredia, Hugo, La Fontaine, Lamartine, Mallarmé́, Nerval, Prévert, Rilke (en allemand), Sully-Prudhomme, Verlaine, Vigny. (contact : 01 45 79 82 44, 06 17 78 74 83)"

 ↑  

Avenir de la Langue Française - 34 bis rue de Picpus - 75012 Paris - avenirlf@laposte.net